Koumpentoum : Le président du CDJ remporte une bataille contre le maire qui n’a pas dit son dernier mot


Koumpentoum : Le président du CDJ remporte une bataille contre le maire qui n’a pas dit son dernier mot
Dans un passé récent, Dakaractu révélait une « guerre » entre le maire de la commune de Koumpentoum, l’honorable député Sidy Traoré et le président du conseil départemental de la Jeunesse, M. Cheikh Goumbala. L’un des points de discorde entre les deux hommes, était le poste très convoité de président du conseil de Développement Sanitaire, jadis occupé par  un ami du maire et dont le poste de trésorier était occupé par la femme du premier magistrat de la ville. Après plusieurs reports, l’élection a finalement eu lieu hier Mercredi 29 Août 2018. Et à la surprise général, c’est le président du conseil départemental de la jeunesse, qui sera élu avec 26 voix pour et Zéro (0) contre. En effet, au dernier moment, l’autre camp se serait désisté et aurait préféré ne pas participer à une élection perdue d’avance. Ainsi c’est une toute nouvelle équipe qui a été installée. Au lendemain  de l’élection, le président du CDJ, nouvellement élu président du CDS du centre de Santé de Koumpentoum, a reçu une demande d’explication du … maire qui lui demande de justifier son absence du vendredi 24 Août. Sa réponse est attendue au plus tard le 31 Août 2018 et qui sera suivie par un possible licenciement. Pour rappel, M. Cheikh Goumbala est aussi agent à la mairie de Koumpentoum.  
Affaire à suivre...
Jeudi 30 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :