Kolda-Promotion des langues nationales : oraison funèbre de Coumba Gawlo Seck à « Gelongal »


« Il y a rien de pire que de parler la langue d’autrui et de l’écorcher. C’est pourquoi j’ai fait venir différentes personnes parlant des langues que j’ai chantées », voici les propos de Coumba Gawlo Sec lors de la cérémonie de dédicace de son nouvel album à la mairie de Kolda.

Cet album intitulé « terrou war » est composé de douze titres chantés dans les différentes langues nationales pour promouvoir l’unité et la solidarité au sein la nation sénégalaise.

 

 « C’est seulement dans notre pays que nous avons autant d’ethnies qui cohabitent sans la guerre tandis qu’ailleurs, où il y a des guerres tribales et ethniques, c’est impossible… », raconte-t-elle. Exhortant à la sauvegarde ce legs.

Revenant sur son album, elle avance : « J’ai chanté en puular, bambara etc. Mais j’ai chanté diobadio « la mariée » avec l’aide des artistes koldois Sisalisto et Thioukel, car j’ai été attirée lors de mes voyages par ce thème. J’ai aussi chanté le maire de Kolda Abdoulaye bibi Baldé, à son insu», évoque-t-elle. Rendant hommage au groupe « gelongal », qui a perdu des membres lors d’un accident de la circulation sur l’autoroute à péage. C’est ainsi que la chanteuse a interprété « na » à la mémoire des défunts.

A cette occasion, la diva de la musique sénégalaise a dédicacé son nouvel album en présence d’Abdoulaye Baldé maire de Ziguinchor venu soutenir son ami le maire de Kolda, de Moussa Baldé DG Sodagri, du maire Abdoulaye bibi Baldé et de nombreux fans. Après cette cérémonie, elle a tenu un concert de clôture du Festi-Kolda.
Lundi 24 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :