Kolda-Nouveau président des jeunes de Benno bokk yakaar : Mouhamed Kane explique sa mission


Kolda-Nouveau président des jeunes de Benno bokk yakaar : Mouhamed Kane explique sa mission

Fraîchement  élu à la tête de la coordination koldoise des jeunes de Benno bok yakaar, Mohamed Kane, justifiant le choix porté sur lui, explique :  «On a jugé nécessaire de mettre en place la coordination parce qu’on a vu depuis 2012, il n’y avait pas de coordonnateur de jeunes  On s’est entretenu avec les jeunes des différentes communes du département, les responsables des jeunes leaders des différents partis alliés et des mouvements de soutien au président de la République qui m’ont choisi comme coordonnateur de la jeunesse politique koldoise pour répondre aux préoccupations de mes pairs».

«Et je me dis qu’aujourd’hui, la jeunesse est une force de proposition et d’actions. Elle ne doit pas être seulement soumise à des obligations de propagande. C’est ce qui a fait que tous les jeunes se sont réunis pour au moins avoir un cadre d’expression qui nous permettra de prendre en charge nos préoccupations », fait-il remarquer.

« Depuis 2012, le président de la République n’a jamais accordé d’audience à Dakar aux jeunes de la coalition de Benno bok yakaar de Kolda. Je pense que dans sa politique de jeunesse, il doit normalement recevoir  les jeunes. C’est vrai qu’il est en train de faire beaucoup de choses à kolda mais c’est important d’avoir un entretien avec sa jeunesse pour savoir de quoi souffre-t-elle », reconnait-il.

Concernant la question du financement des activités des jeunes, il affirme : « Je pense que je suis mieux placé pour en parler en tant que délégué départemental au Conseil national de la jeunesse. Je pense que les jeunes de Kolda ont bénéficié d’abord de financements de l’Anpej qui ont été des financements effectifs par ce qu’on a défendu ceux-ci au niveau du conseil national. Mais il faut reconnaitre que les jeunes ne sont pas suffisamment sensibilisés même avec le dernier organe de financement mis en place à savoir la DER. C’est le combat de la communication que nous devons mener au-delà des réalisations faites à Kolda.»

Interpelé sur la guéguerre entre jeunes du parti, il rétorque : « Aujourd’hui, dans ce contexte électoral, on ne parle plus de parti mais plutôt de coalition. On est à l’heure des grands ensembles. Aujourd’hui, la  seule coordination qui peut répondre  aux besoins de la jeunesse c’est la coalition Benno bok yakaar qui est une coordination acceptée  par le président de la République. D’ailleurs ; ce dernier  a demandé la réunion de toutes les énergies autour de Benno bok yakaar pour qu’au soir du 24 février qu’il puisse  savourer sa victoire ».
Samedi 8 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :