Kolda - Consultations médicales gratuites à Mampatim : plus de trois cent quatre-vingts personnes examinées


La commune de Mampatim(Kolda), en collaboration avec  Casa Entertainment, a organisé une journée de consultations médicales gratuites, ce samedi 10 novembre. Ces consultations ont concerné la médecine générale, les dépistages du cancer du col de l’utérus et  du vih/sida.

Souleymane Diallo, premier adjoint au maire Boubacar Mané, déclare à ce propos  : « Rien ne vaut plus que la santé. Et cette première édition de consultations gratuites dans notre commune est une aubaine pour nos populations du monde rural. Nous savons que le coût de la santé est élevé. C’est pourquoi nous avons organisé ces consultations afin de réparer la fracture sanitaire.»

 « Nous pensions qu’il y avait une injustice entre hommes et femmes qui a été réparée en introduisant le dépistage du cancer du col de l’utérus. En ce sens, nous voudrions que cette belle initiative devienne perpétuelle dans notre commune afin de répondre à la question de santé publique », affirme-t-il.

Madame N’diaye assistante infirmière d’avancer : « Nous avons dépisté quarante-sept femmes au vih/sida dont cinq cas positifs qui devront être confirmés au centre de référence. Concernant le cancer du col de l’utérus, il y une vingtaine de consultées dont une dépistée positive avec des lésions précancéreuses qui sera prise en charge par la cryothérapie.»

« Je fais en même temps la sensibilisation sur ces maladies pendant le dépistage », informe-t-elle, encore.

Nénégallé Baldé, venue se faire consulter, de dire : « Je suis là pour faire le dépistage du cancer du col de l’utérus et si toutefois que je suis dépistée positive, je me soigne à temps. Cette journée est très importante pour nous car Kolda est très éloigné de nous et le coût pour bénéficier de ces services est élevé. C’est pourquoi, je ne fais que féliciter le maire et son équipe mais surtout  qu’ils veillent pour la pérennité de la journée. »

A cette occasion, le paludisme, les infections respiratoires aigües, l’hypertension, le planning familial, le vih/sida et le cancer du col de l’utérus ont été des préoccupations majeures. C’est pourquoi, la présence des femmes a été plus importante que celle des hommes. Et toutes les couches étaient présentes, jeunes, vieux, femmes et enfants pour se faire examiner.

Ibrahima Ndiaye, coordonnateur de Casa Entertainment, de préciser : « Notre objectif reste le social, l’humanitaire au bénéfice des populations. Notre choix se justifie par le fait que nous pensons que Mampatim est une commune comme toutes les autres qui doit mériter notre soutien. Et nous remercions monsieur le maire Boubacar Mané qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement. »
Dimanche 11 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :