Kolda : « C’était extrêmement important pour moi de renoncer à mon salaire de maire pour six mois afin de mieux lutter contre le Covid-19… La vie ce n’est pas que de la politique… » (Abdoulaye Bibi Baldé, maire)


« C’était extrêmement important pour moi de renoncer à mon salaire de maire pour six mois.  La vie ce n’est pas que de la politique. Nous avons mis en place des comités qui n’ont pas assez de moyens. J’ai regardé ma population anxieuse qui est dans le besoin. Il faut mettre des ressources en rassurant la population et apporter sa contribution. Nous devons apporter des efforts visibles qui peuvent servir à d’autres pour se joindre à l’action de solidarité », soutient fortement le maire de Kolda pour lutter effacement contre cette pandémie.

Selon lui, ce comité qui venait de naitre n’était pas prévu dans le budget. C’est une chose inattendue. Il fallait que des hommes et des femmes puissent faire ce sacrifice ultime. C’est grâce à ça que ce comité fonctionne aujourd’hui. Puis, il précise : «Nous avons comme mission de sécuriser les populations, d’améliorer leurs conditions sanitaires etc... C’est ce job que nous aimons et pour lequel nous sommes motivés. Pour nous, c’est ça le plus important ».

 Dès le lendemain de l’apparition du premier cas, la commune de Kolda a mis en place un comité local de gestion du covid-19. «Nous avons mis à contribution en relation avec le service d’hygiène, toutes les forces vives de la commune pour une stratégie de sensibilisation. Des dispositifs de lavage des mains ont été mis aussi à l’entrée de la ville, les postes de santé et du centre de santé  pour la prévention.

L’éclairage public est une des missions pour lesquelles « nous sommes élus ». Chaque année beaucoup d’efforts se faisait pour normaliser la situation car étant une vielle doléance des populations. Aujourd’hui, « nous touchons du bois la situation revient à la normale et cela a beaucoup amélioré le niveau de vie des populations. Cependant, la lutte contre le covid-19 n’affecte pas les activités politiques », rassure-t-il.

Le maire de Kolda, à cette occasion, a donné du riz et du sucre aux populations nécessiteuses de la commune en guise de « Sukarou Koor » pour une valeur de 8 millions, y compris les « daaras ». Il a ensuite soutenu les ligues, les clubs et les étudiants pour un montant de 7 millions.
Lundi 4 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :