Khalilou Fadiga : "Rigobert Song te découpait, mais toujours avec classe"


 L’ancien meneur des lions du football Khalilou Fadiga affirme que l’ex capitaine camerounais Rigobert Song est le défenseur "le plus agressif" contre lequel il a joué au cours de sa carrière, présentant cependant l’actuel entraîneur de la sélection locale camerounaise comme "un gentleman casseur".

A une question du quotidien L’Equipe sur le défenseur "le plus méchant" qu’il a eu à rencontrer au cours de sa carrière, Fadiga répond : "Ferdinand Coly, à Lens, c’était pas mal…Mais le plus agressif, c’était Rigobert Song. Il te découpait, mais toujours avec classe".
 
Le capitaine des Lions Indomptables du Cameroun a été l’adversaire de Fadiga et des Lions du Sénégal lors de la finale de la CAN 2002 remportée par le Cameroun aux tirs au but (0-0) après 120 minutes de jeu, à Bamako (Mali).
 
Song "est un gentleman casseur (rire). Tu le voyais arriver en courant, il prenait le ballon, toi, l’herbe et l’arbitre s’il était à côté. C’était esprit rugby : on se file coup de pied, de coude mais une fois terminé, c’est la bise. Il donnait sa vie sur le terrain", explique Fadiga dans l’édition de L’Equipe daté de dimanche.
 
Au sujet des plus fêtards, Khalilou Fadiga, qui a partagé avec El Hadj Diouf à la fois la Tanière et le club de Bolton, cite dans cette catégorie l’attaquant vedette de l’équipe nationale du Sénégal.
 
"El Hadj Diouf et Julio César, l’ancien du Real Madrid. Lui sortait jusqu’à l’heure des entraînements", a rappelé Fadiga, interrogé sur ses coéquipiers les plus fêtards.
 
Il a dit qu’El Hadj "était chargé d’apporter les tenues d’entraînement du Brésilien dans les vestiaires". "Pour les fêtes, il faisait venir ses potes, Brésiliens et Brésiliennes", s’est souvenu Khalilou Fadiga.
 
Il est revenu sur son transfert avorté à l’Inter de Milan, après avoir déclaré inapte au football au moment de signer en faveur du club italien, "le moment le plus difficile" de sa carrière, a-t-il reconnu.
 
"J’étais dévasté, je pleure rarement devant les gens, mais là, devant Pape Diouf (son ancien agent), devant le président Massimo Moratti, entre autres, j’ai craqué", a rappelé Fadiga qui, après une opération du cœur en 2004, a rejoint Bolton (Angleterre).
Mercredi 14 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :