Khalifa Sall en appel : Me Abdou Dialy Kane veut faire annuler le procès-verbal d'audition, donc la procédure


A l'instar des autres avocats de Khalifa Sall, Me Abdou Dialy Kane a défendu sa requête en nullité. Concrètement, il s'agit de contester la légalité de la procédure intentée contre Khalifa Sall et ses co-prévenus. Le non-respect des droits de la défense, estime Me Kane, doit déboucher sur "la nullité des actes ou pièces de l'enquête". Toute la procédure devrait en pâtir, selon le conseil.

"Khalifa Sall n'a jamais renoncé à se prévaloir de ses droits édictés dans l'article 55 du Code de procédure pénale (Ccp). Il n'a jamais renoncé à son droit de se faire assister d'un avocat. Donc, la nullité, elle est textuelle. Elle entraine la nullité de la procédure", estime l'avocat. Selon lui, il incombe à la Cour d'appel de tirer toutes les conséquences qui  découlent de la violation des droits des prévenus. 

Me Dialy Kane se bat, dit-il, pour le respect des droits du Maire de Dakar et attaque en appel le jugement en première instance. L'avocat a encore plaidé la nullité des procès-verbaux d'audition réalisés en garde à vue au cours de l'enquête sur l'affaire de la caisse d'avance. Les auditions de garde à vue sans avocat sont illégales, estime la robe noire. 

 "L'arrêt de la Cedeao a acquis l'identité de l'autorité de la chose jugée. Le principe de l'autorité de la chose jugée empêche que ce qui a été jugé le soit à nouveau. L'obligation première qui vous incombe c'est de faire cesser la violation", a-t-il plaidé, s'adressant à la Cour. Son argument avait été répété à longueur de journée, vendredi dernier. Le préjudice subi par les mis en cause est incommensurable, selon lui...
Lundi 23 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :