Khalifa Sall aux nervis : « Nous alertons pour leur dire que tout ce qui leur arrivera sera de leur faute. ».


Khalifa Sall s’est indigné de l’agression, mardi, d’étudiants de l’Ucad par des nervis et alerte sur leur actes jugés inacceptables dans un état de droit.

« Nous alertons les nervis pour leur dire que tout ce qui leur arrivera sera de leur faute. Nous n’accepterons pas que des gens soient payés pour agresser d’honnêtes citoyens. Cela ne peut plus continuer », a-t-il confié à la sortie des concertations, ce 22 juin, entre leaders de la coalition Yaw. Khalifa Sall a profité de cette sortie pour, également, inviter les forces de défense et de sécurité à jouer leur rôle de défense des populations et du pays et éviter de prendre partie.

« Personne n’a le droit de braquer les Fds contre le peuple qu’elles sont censées défendre », a-t-il expliqué.

Interpellé sur l’absence de soutien de l’Assemblée nationale à l’endroit des députés arrêtés, il s’est interrogé.

« Quand est-ce que l’Assemblée nationale a une seule fois défendu un député qui n’est pas de la majorité ? Je m’interroge car tout le pays est témoin des faits », dira Khalifa Sall conforté par Aïda Mbodj.

« Même le député en mission n’a jamais bénéficié du soutien de l’Assemblée nationale », a ajouté la lionne du Baol. Selon Khalifa Sall, seule la lutte pourrait leur permettre d’obtenir gain de cause dans la bataille contre le régime en place.

« Nous n’attendons plus rien de l’État. Nous comptons sur nous-mêmes et le peuple sénégalais pour mener le combat. Nous sommes les seuls à pouvoir arracher ce qu’on réclame et nous y croyons », a dit le porte-parole du jour de la coalition. Il a pour finir rappelé le plan d’action de l’opposition.

« Nous étions avec Déthié Fall, Mame Diarra Fam et Cie, vendredi, nous serons avec Ameth Aïdara à Guédiawaye et le mardi nous serons à Ziguinchor pour apporter notre soutien à Guy Marius Sagna. Nous allons mener le combat jusqu’au bout », a conclu Khalifa Sall...
Mercredi 22 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :