Khalifa Dia, maire APR de Guéoul et ancien financier de Abdoulaye Wade, soupçonné de prendre langue avec ldrissa Seck pour protéger ses affaires en cas de « woyayoye »


Khalifa Dia, maire APR de Guéoul et ancien financier de Abdoulaye Wade, soupçonné de prendre langue avec ldrissa Seck pour protéger ses affaires en cas de « woyayoye »

L’homme d’affaires Khalifa Dia s’est fait connaître du grand public en 2011 en annonçant qu’il paierait la caution de Abdoulaye Wade pour son 3ème mandat qui avait entraîné les manifestations du 23 juin et les pertes en vies humaines qui s’en sont suivies.

À l’époque, Khalifa Dia cherchait à ériger son immeuble de plusieurs étages dans une zone interdite des Almadies. Un de ses puissants voisins, JPM l’avait trainé en justice mais n’a jamais pu faire arrêter les travaux. À la chute de Abdoulaye Wade, Khalifa Dia ralliera rapidement le camp de Macky Sall pour ne pas être inquiété dans ses affaires nébuleuses. Maire de Guéoul en 2014, Khalifa Dia a été parmi les rares maires à avoir été platement battu au référendum de 2016. Selon des responsables APR de la première heure, Khalifa Dia s’oppose aujourd’hui à l’arrivée de Modou Diagne Fada en cherchant à diviser la majorité présidentielle.
Des sources indiquent que Khalifa Dia qui ne fait de la politique que pour payer le moins d’impôt possible et protéger ses affaires, aurait très discrètement pris langue avec Idrissa Seck pour tourner casaque au cas où Macky Sall perdrait le pouvoir en février 2019.
En attendant, il fait face à un redoutable concurrent à Guéoul qui bénéficierait du soutien des chefs religieux et jeunes de la ville.


  Ismaila Sarr
Vendredi 7 Septembre 2018
Ismaila Sarr



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :