Kenya : Échauffourées après l’annonce des résultats proclamant William Ruto nouveau président


C’est la confusion totale après l’annonce par la commission électorale kenyane, des résultats issus des élections présidentielles du 09 août dernier. Au départ, quatre prétendants étaient en lice. Il s’agit de William Ruto, George Wajackoyah, "Baba" Raila Odinga, le chef de l'opposition et enfin David Waihiga Mwaure. 
C’est finalement le quinquagénaire William Ruto, vice-président du Kenya qui passe devant son rival Raila Odinga avec un taux de 50,49%. Le chef de l’opposition totalisait 6,94 millions soit 48,85%. Cette victoire de William Ruto est l'une des plus serrées élections de l’histoire du pays. 


Mais dès les proclamations des résultats par le président de la commission électorale Wafula Chebukati, des membres de l’entité qui avait ultérieurement émis leurs inquiétudes sur une élection jugée opaque, ont déclenché des échauffourées dans le centre où les résultats venaient d’être proclamés. 
Ces membres qui ont rejeté les résultats sont au nombre de 4 sur 7 au total. Au-delà de certaines entités politiques, une bonne partie des Kenyans avaient des doutes sur la capacité de la commission à organiser un scrutin transparent. Après la proclamation des résultats, le président nouvellement élu qui ne dispose de la majorité ni à l’assemblée nationale ni au Sénat, a appelé ses adversaires et tous les leaders à travailler pour l’intérêt du peuple Kenyan.


Pour rappel, l’ancien président Uhuru Kenyatta qui a déjà épuisé deux mandats de cinq ans avait décidé de soutenir, contre toute attente, le candidat de l’opposition, Raila Odinga au détriment de William Ruto. Une situation qui a provoqué de fortes tensions dans l'espace politique kenyan.
Lundi 15 Août 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :