Keita Baldé doit encore faire ses preuves à Monaco

Débarqué cet été contre plus de 20 millions d’euros, Keita Baldé ne fait pas encore l’unanimité à l’AS Monaco, et encore moins en Ligue 1.


Keita Baldé doit encore faire ses preuves à Monaco
En arrivant à Monaco cet été, Keita Baldé souhaitait franchir un cap dans sa jeune carrière, déjà ponctuée par des piges dans des clubs plus prestigieux les uns que les autres. Passé par le FC Barcelone, l’ancien ailier de la Lazio Rome doit maintenant conquérir le Rocher et faire oublier l’enfant prodigue, Kylian Mbappé. Âgé de 22 ans, il possède des qualités similaires au Parisien, notamment dans la technique, la rapidité, et l’exécution. Cependant, ses débuts sont plutôt difficiles, dûs à la grande pression qu’il existe sur la Côte d’Azur, mais aussi à la première partie de saison du club de la Diagonale.
 
Avec seulement 3 petits buts en 17 apparitions, toutes compétitions confondues, le Sénégalais n’a pas encore démontré toutes ses qualités, tantôt positionné à gauche, tantôt dans l’axe. Il y a quelques semaines, en conférence de presse, le Monégasque avait d’ailleurs évoqué ses timides débuts. « Les critiques ? Je pense que c’est normal. C’est un grand transfert de la part de Monaco. Ils ont eu une grande confiance en moi. Je veux leur rendre la confiance qu’ils ont placé en moi. Je travaille avec ma tête. C’est normal qu’on attende plus de moi. Je ne suis pas encore à 100% ».
 
Conscient de n’être pas encore au top de sa forme, Baldé Keita travaille d’arrache-pied à la Turbie pour retrouver ses jambes et sa qualité de percussion. Et, sous les ordres de Leonardo Jardim, un formateur de joueurs de classe mondiale, il pourrait très rapidement exploser et se révéler au grand jour, comme d’autres avant lui (Martial, Bernardo Silva…). « Je suis un jeune joueur. J’ai encore beaucoup de choses à travailler. Je n’ai que 22 ans, c’est normal. Il me manque encore de l’expérience. C’est ma première année en France. J’écoute, j’apprends tous les jours pour m’améliorer », estime le joueur âgé de 22 ans.
 
Mais, en Europe, l’ailier s’est déjà fait un nom, comme en témoigne les différentes critiques à son égard. Au cours d’un entretien pour Bwin, Robert Pirès, Champion du Monde 1998 aujourd’hui à la retraite, n’a pas caché son enthousiasme pour le natif de Arbùcies, en Espagne. « J’aime bien Keita Baldé de Monaco. Il peut devenir le prochain Mbappé et devenir l’un des meilleurs jeunes talents en Europe. Il doit continuer à se développer devant le but. Il est très dangereux. Je suis excité à l’idée de savoir ce qu’il va devenir. » En juin prochain, pour la Coupe du Monde, le Sénégalais pourrait d’ailleurs rendre de fiers services aux Lions de la Teranga et apporter toute sa technique en attaque, aux côtés d’un certain Sadio Mané. D’ici-là, l’ex enfant de la Masia, le centre de formation du FC Barcelone, aura une année de Ligue 1 dans les jambes afin de faire ses gammes et de s’imposer, à terme, comme un des tauliers du championnat. À Leonardo Jardim de trouver les mots pour faire passer son message, et à Keita Baldé d’écouter les consignes… 
Mardi 19 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :