Kédougou / Tournée économique du chef de l’État : Pouvoir et Opposition soldent leurs comptes et lancent les locales.


Deux jours après la visite endeuillée du chef de l’État dans la région de Kédougou, l’heure est au règlement de comptes entre pouvoir et opposition et les deux camps ne se font aucun cadeau.

En effet, à la veille de la visite du président de la République, c’est l’honorable député Moustapha Guirassy, qui avait ouvert les hostilités. Ce dernier qui, l’affaire Sonko-Adji Sarr aidant, cristallise à lui seul toute l’opposition dans la région de Kédougou, a tiré à boulets rouges sur le président Macky Sall. Ainsi, pour Moustapha Guirassy, « cette tournée économique n’est que de la poudre aux yeux. » Pour étayer ses propos, l’honorable député remettra sur la table la dérangeante question de l’hôpital de Neneficha  qui avait coûté pres d’un milliard, et qui a été abandonné par Macky Sall, une fois arrivé au pouvoir. Toujours dans ses attaques, Guirassy posera également la lancinante question de l’emploi des jeunes et des infrastructures dans la région.

Du côté du pouvoir, c’est au lendemain de la visite que le maire de ville de Kédougou, successeur de Guirassy à la mairie, Mamadou Hadji Cissé a porté la réplique. À cet effet,  il  a organisé une conférence de presse le mardi 1er juin 2021, pour cracher ses vérités à Moustapha Mamba Guirassy, député de Kédougou. Ainsi, en réaction, l'édile de la ville est revenu sur les grandes réalisations du président de la République, à savoir le système d'alimentation en eau, le centre hospitalier régional Amath Dansokho, les infrastructures routières et l'électrification de la ville pour ne citer que cela. Il n'a pas mâché ses mots pour tirer sur le député Guirassy. En outre, il reviendra sur la gestion de son prédécesseur.

Selon lui,  «  Guirassy n'a jamais amélioré les conditions de vie des populations de Kédougou, il passe tout son temps à jouer sur la conscience des gens. Après son passage à la tête de la commune, il a refusé de rendre compte de sa gestion municipale durant cinq ans. Ils ont également morcelé et vendu toutes les terres de la commune de Kédougou, certaines à leurs noms, raison pour laquelle il n'y a pas eu d'espace pour abriter l'hôpital régional. Le visage de Guirassy est désormais dévoilé et ne peut donner aucune leçon de morale. Nous n'allons plus le laisser faire, ce sera dorénavant œil pour œil, dent pour dent et s'il continue à s'attaquer au président Macky Sall, on risque fort de l'empêcher de remettre pied à Kédougou car il n'a même pas d'adresse ici, sa seule adresse ce sont les hôtels... »
Mercredi 2 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :