Kédougou / Manifestations violentes des jeunes contre la société MPC de Mako : La section du Forum civil exhorte les parties prenantes à engager sans délai des concertations sérieuses.


Kédougou / Manifestations violentes des jeunes contre la société MPC de Mako : La section du Forum civil exhorte les parties prenantes à engager sans délai des concertations sérieuses.
Dans un communiqué, la section du Forum Civil de Kédougou a fait état de la situation qui prévaut dans cette zone . "Nos relais au niveau de Kédougou nous ont informés d’une situation déplorable dans la zone de Mako. Lors de sa dernière rencontre avec les femmes de Tomboronkoto, le Forum Civil n’avait pas manqué d’alerter sur les conditions de vie affreuses qui pourraient déboucher sur une recrudescence de la violence. Il a été rapporté à la section Forum Civil de Kédougou, qu’un recrutement, en catimini, de personnes par la Société PMC de Mako a entrainé des manifestations violentes des jeunes de Mako, Tomboronkoto, Linguékoto et Niéméniké. Au-delà de cette affaire de recrutement, la section locale du Forum Civil constate aussi qu’un malaise général sévit au sein des populations exsangues et, est à l’origine d’un climat délétère avec l’entreprise en question. La frustration est partout perceptible du fait de la misère et de la pauvreté qui contrastent avec les revenus énormes tirés des ressources de l’or qui sont exploitées dans leur environnement. Cette exacerbation, qui était jusqu’ici quasi latente, commence à se manifester un peu partout dans les zones d’exploitation."

Après avoir pointé du doigt le mal, le Forum Civil d'ajouter " La Section Forum Civil de Kédougou, tout en déplorant les violences dans laquelle cette frustration s´est exprimée, rappelle que la transparence, la concertation dans le mode de recrutement et le respect strict des impératifs de contenu local sont les seuls gages d’une cohésion sociale et d’une paix durable. Le Forum Civil a toujours alerté  la Société PMC de Mako et l´État du Sénégal sur les frustrations des communautés liées au déficit de la responsabilité sociale de l´entreprise et la non existence d´un réel contenu local minier".

La section du Forum Civil a par ailleurs manifesté son vœu de voir l'ensemble des parties prenantes s'asseoir autour d'une table.  "Le Forum Civil tout en regrettant la violence exercée sur les biens de la mine, exhorte les parties prenantes à engager sans délai des concertations sérieuses autour des préoccupations des jeunes et des communautés que ni la violence ni la répression ne sauraient juguler.

Enfin, la Section du Forum Civil de Kédougou recommande une large concertation entre les parties prenantes, à savoir les jeunes, PMC, sous la supervision des autorités locales et de la Société Civile pour parvenir à une solution durable dans l’intérêt mutuel des populations et de l’entreprise".
Vendredi 14 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :