Kédougou : Après Dindéfelo, les populations de Ninéfecha tirent à boulets rouges sur leur maire.


C’est ’’l’hiver peulh’’ dans l’Ouest de la région de Kédougou. Au début du mois de Novembre, on s’en souvient, les populations de la très célèbre commune de Dindéfélo, s’étaient ruées dans les brancards, pour exiger le départ de leur maire, qu’elles ont accusé de haute trahison et de mauvaise gestion des ressources humaines et financières de la commune. Hier c’était au tour des populations de la commune de Ninéfécha, (arrondissement de Bandafassi,)  commune rendue célèbre par l’ancienne première dame, Mme Viviane WADE, d’exiger le départ de leur maire. Après une marche à travers les rues du village et bardées de foulards rouges, elles ont tenu une assemblée générale, pour décrier la mauvaise gestion de leur cité par l’édile de la commune, M. Ndongo KEITA. A ce dernier, elles reprochent une gestion gabegique des ressources de la cité. Selon leur porte-parole, M. Sory CISSE, « le maire de la cité ne fait rien dans l’éducation, où  les fonds de dotation sont exécutés tardivement et qu’il est seul à décider. Il ne fait rien pour le sport, la santé et il distribue nos terres à des étrangers. Un véritable bradage de nos ressources. » Pour toutes ces raisons, elles demandent le départ pur et simple du maire et elles promettent de battre le macadam, avec l’ensemble des 25 villages que compte la commune dans les prochains jours.









Mercredi 22 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :