Kaolack / Sanguil : Les opérateurs chinois optent pour une autorisation de port d'arme pour dissuader les malfaiteurs.

L'inquiétude se lit toujours sur les visages des opérateurs économiques chinois établis à Sanguil. Au moment où des mesures sécuritaires sont en train d'être prises par les autorités administratives au niveau des points de collecte, les opérateurs chinois eux ont émis le souhait de porter des armes afin de mieux protéger leurs biens. Ils l'ont fait savoir en marge de la visite de la délégation du ministère de l'agriculture et de l'équipement rural, au lendemain de l'attaque au niveau de l'usine chinoise "West Africa Agriculture". D'après leur porte-parole, par ailleurs chargé de l'exportation, " D'après, ce qu'on vient de voir, la sécurité est maintenant renforcée au niveau de nos usines. Donc, on peut dire que cela nous rassure, mais on voudrait au moins qu'on nous donne l'autorisation de porter des armes. C'est l'unique solution pour dissuader ces malfaiteurs parce qu'ils sont souvent au nombre de 15 ou 20..."


Jeudi 9 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :