Kaolack : Les cours ont vaqué dans le moyen/secondaire


Kaolack : Les cours ont vaqué dans le moyen/secondaire
Le mot d'ordre décrété par les syndicats d'enseignants dont le Saems est très bien suivi dans la commune de Kaolack. Au niveau du moyen/secondaire, c'est une grève totale qui est notée dans les établissements scolaires.

Ce mercredi, nous avons fait un tour au niveau des lycées et CEM et le constat est général, aucun professeur dans les salles de classe. Au lycée mixte El hadj Abdou Hamid Kane aussi, pas l'ombre d'un enseignant. Devant le portail, quatre jeunes filles trouvées en train de discuter, réagissent. " Hier, nos professeurs avaient observé un débrayage et aujourd'hui, c'est une grève totale. Vraiment, il y a de quoi s'alarmer", lance Marième Fall.

Sa camarade de classe du nom de Nafy Barry, va plus loin et déclare : " Nous sommes en classe de terminale. L'année dernière, la situation était catastrophique et celle-ci aussi, nous risquons de connaître des perturbations à répétition. Mais de mon point de vue, la responsabilité est partagée entre l'État et les syndicalistes. Les derniers cités attendent que le gouvernement annonce des milliards dans d'autres chantiers ou donne de l'argent à certains particuliers pour qu'ils se lèvent en vue de réclamer des indemnités par-ci et des avancements par-là. Du côté de l'État, son principal défaut, c'est le non respect de ses engagements et je trouve que c'est anormal. "
Dans les autres établissements scolaires comme le lycée Valdiodio Ndiaye où les élèves sont encore sous le choc suite à l'accident de leur professeur d'allemand, El hadj Mamadou Diouf, c'est également le vide total. Toutefois, les potaches espérent que la rencontre avec les syndicats d'enseignants et le premier ministre, prévue vendredi prochain, sera une occasion de trouver un consensus entre les deux parties.
 
Mercredi 17 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :