Kaolack : Les Couturières en croisade contre l'implantation d'une unité de confection chinoise à Diamniadio



Face à la presse, les femmes couturières de Kaolack ont invalidé le projet visant à implanter une unité de textile chinoise spécialisée dans la confection des tissus. " Nous sommes ici pour parler d'un problème qui nous préoccupe nous tous, à savoir l'installation d'une usine de confection à Diamniadio qui est dirigée par des chinois. Si cela se réalise, nous n'aurons plus de production. Et dans chaque atelier, il y a au moins 10 personnes. En plus, derrière chaque chef d'entreprise,  il y une famille à soutenir", a déclaré la présidente de l'association des femmes couturières de Kaolack, Anta Thiam.

Condamnant avec "la dernière énergie une telle décision", la secrétaire générale de ladite association, Mame Diarra Diallo de renchérir : " Tout ce que nos machines faisaient, les chinois nous les font en garnitures et nous les vendent à moindre prix. Et cette unité, une fois fonctionnelle, va complètement zapper le génie Sénégalais et les Pme seront au bord de la faillite. "

Fort de ce constat, ces dernières demandent au chef de l'Etat de mettre davantage l'accent sur l'expertise locale . " C'est nous qui créons le plus d'emploi dans ce pays. Le chef de l'Etat a toujours fait la promotion de l'expertise locale, c'est la raison pour laquelle nous lui tendons la main afin que cette unité soit confiée aux sénégalais", a conclu la présidente de l'association des femmes couturières de Kaolack, qui a bénéficié pour cette occasion du soutien des autres structures exerçant dans le même secteur.




 
Jeudi 3 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :