Kaolack : Les 14 maires du département installent un nouveau comité électoral après celui créé par Diène Farba Sarr.


À quelques jets du démarrage de la campagne présidentielle à Kaolack, l'unité et la cohésion semblent être foulées au pied par les responsables départementaux de la coalition présidentielle. Et pour cause, les partisans du candidat Macky Sall du département de Kaolack viennent d'entamer une guerre de positionnement sans merci avec à la clé, différentes tendances au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar. En effet, les 14 maires du département viennent de porter Mohamed Ndiaye Rahma à la tête d'un nouveau comité électoral départemental, quelques jours après celui mis en place par Diène Farba Sarr et ses amis. Interpellé sur l'existence de deux comités électoraux au sein d'un même département, Mohamed Ndiaye Rahma et ses partisans déclarent n'avoir pas eu écho de l'existence d'un autre comité électoral concernant le département de Kaolack, non sans préciser qu'ils agissent en conformité avec les normes établies par leur leader qui ordonne aux maires de chaque commune de diriger le comité electoral de sa circonscription. Selon Alexandre Ngom, maire de la commune de Thiomby, la légitimité de l'autre comité dont ils ignorent l'existence est presque une utopie du moment que l'épine dorsale de ce comité doit être l'ensemble des 14 maires qui composent le département. Le président de ce   comité, Mohamed Ndiaye Rahma dit agir selon les directives et règles du parti. Ainsi, pour un bon démarrage de la campagne, le président du mouvement"Rahma" s'est engagé à mettre sur la table 100 millions en guise de participation...
Mardi 29 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :