Kaolack : Le mouvement « Madan » d’Abdoulaye Mountakha Niass dénonce le manque de considération du Président Macky Sall à l'endroit de leur leader et accuse.


Son porte-parole Baye Mari Diagne qui nous a câblé, semble regretter le compagnonnage entre les deux formations politiques. En effet, selon ce dernier, lorsqu'en 2012, l'actuel Chef de l’État briguait le suffrage des sénégalais, il était méconnu du bataillon de Kaolack. C’est donc grâce à leur accompagnement et cela à leurs frais, qu’il a pu se faire une place au soleil. Des sacrifices entre bien d’autres, que leur mentor a oublié dès son accession au pouvoir, semble-t-il dire.

« C’est grâce à Cheikh Abdoulaye Niass et à travers son mouvement, que la population de Kaolack a accordé sa confiance et voté massivement pour le Président Macky Sall. Avant cela, nous avons fait une tournée nationale avec nos propres moyens et battu campagne pour lui », se rappelle t-il. Un souvenir beaucoup plus amer, dira-t-il, est que ceux qui ont combattu le Président Sall à l’époque bénéficient aujourd’hui de tous les privilèges.

En outre, a-t-il accusé, dans la situation catastrophique que Benno Bokk Yaakar connaît à Kaolack, le Chef de file n’y serait pas étranger. Ainsi, cette situation frustrante a engendré la discorde reconnue dans les rangs de la coalition. Pour le porte-parole du Mouvement MADAN enfin, Kaolack est la base de Serigne Abdoulaye Mountakha Niasse, et nous comptons bien le lui prouver dans l’avenir...
Mardi 1 Septembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :