Kaolack : L'alliance And Gueuseum décrète son 5ème plan d'action à travers la prise en charge des urgences et le service minimum


Les membres de l'alliance des syndicats autonome de Santé 'And Gueuseum' ne lâchent pas du lest. Après avoir décrété plusieurs plans d'action, ils ont encore remis ça en initiant un cinquième plan d'action. " Les raisons de cette grève sont résumées dans les points suivants : Le paiement intégral des arriérés de salaire de tous les contractuels du MSAS, le remboursement de la dette et des créances de la CMU, la finalisation des travaux du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale et l'application des accords résiduels de 2014", a informé d'emblée le secrétaire général de la sous-section Sutsas de Ndoffane, Boubacar Faye.

D'après Mr Faye, " Jusqu'ici, les engagements du gouvernement du Sénégal ne sont pas totalement respectés. L'Etat est toujours dans du dilatoire et tarde à inviter pour des négociations sérieuses malgré la bonne volonté affichée par le Sutsas pour soulager les populations à travers la prise en charge des urgences et le service minimum. Au niveau de la région de Kaolack, c'est tout le système sanitaire qui est actuellement paralysé. Nous voulons vous rappeler que les nombreux contractuels du MSAS ayant bénéficié d'une prise en charge de la coopération japonaise sont restés plusieurs mois à travailler dans des zones éloignées du pays en traînant des arriérés de plusieurs mois de salaire; quant à la question essentielle relative au régime indemnitaire gérée partiellement par l'État tant au niveau du système sanitaire qu'au niveau de toute la fonction publique Sénégalaise, n'a pas encore connu de dénouement. "

" Le Sutsas se désole de cette situation et tient l'État pour seul responsable des dommages regrettables qui surviennent dans le système sanitaire national", ont renchéri les bouses blanches...
Vendredi 25 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :