Kaolack : Ayant prévu d'accueillir le chef de l'État avec des pancartes, l'étudiant de Médina Mbaba encore convoqué à la police.


Il s'agit de Bécaye Niang. Ce jeune étudiant habitant de Médina Mbaba (commune de Kaolack), avait accueilli le président de la République en portant un boubou de couleur rouge et brandissant des pancartes sur lesquelles il était écrit " Monsieur le président, on ne vous dit pas la réalité. Kaolack va mal!", et " Regardez par ici, voici la réalité".

Bécaye Niang qui avait été interpellé par les forces de l'ordre lors de la venue du chef de l'Etat à Médina Baye pour présenter ses condoléances, a encore a été convoqué par la police en marge de la visite économique annoncée par le chef de l'État dans le bassin arachidier.

Au lendemain de cette énième convocation, Mr Niang a décidé ce matin de tenir un point de presse pour déplorer cette série de convocations et revenir sur les motifs de son "surprenant" accueil réservé au président de la République: " On m'a donné une convocation et je suis allé à la police et on m'a dit que c'était simplement pour me demander des informations dont mon nom de famille, un numéro de téléphone et tout ca. Je pense que le fait de demander ces informations ne nécessitait pas de dépêcher 05 agents de police avec tout ce qui tourne autour... Je pense que c'est de l'intimidation tout simplement et celle-ci est liée au fait que notre mouvement depuis quelques temps a commencé à montrer à l'opinion nationale et internationale les vrais maux de Kaolack qui sont liés à l'assainissement, à la santé, à l'éducation etc. Et lors de la visite du président de la République, on a pris l'initiative de sortir dans le respect et essayer de communiquer avec lui, c'est pourquoi, on s'était habillé en rouge, on a eu à écrire sur des pancartes... À cette occasion, on a été arrêté et maintenant qu'ils savent que le président doit revenir à Kaolack,  ils nous ont encore convoqué pour nous intimider et pour nous empêcher de dire la réalité...", a regretté Monsieur Niang.

Poursuivant, le jeune étudiant de fustiger l'ensemble des maux qui  gangrènent Kaolack, ainsi que les 250 milliards de Fcfa de promesses lors de la dernière tournée économique du président de la République à Kaolack. Toutefois, il n'a rien dit par rapport à ce qu'il compte faire ce week-end c'est-à-dire s'il va récidiver ou pas ?


Mercredi 16 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :