Kahone / La nouvelle équipe municipale peine à mettre la main sur les documents fonciers : La jeunesse se lève pour tirer la sonnette d'alarme.


Le mouvement And Défar Kahone composé principalement de jeunes, a fait face aujourd'hui à la presse kaolackoise pour interpeller les autorités sur le foncier de leur commune et pointer du doigt les spéculateurs qui ne cessent de s'accaparer des terres de cette localité.

"Ce mercredi 1er juin 2022 sera gravé dans les anales de l’histoire de Kahone. Cette date, marque le début d’une lutte pour la libération du foncier de Kahone. En effet, depuis plus de 10 ans, cette problématique devient une véritable épine qui commence sérieusement à exaspérer et à inquiéter les dignes fils et filles de Kahone et la jeunesse en particulier. Nous jeunes de Kahone, avions pris la pleine mesure de la fonction du foncier dans notre territoire et avions appréhendé tous les préjudices que la gabegie foncière nous a causé durant les gouvernances écoulées", ont-ils indiqué.

Revenant sur le fait que la nouvelle équipe municipale tarde encore à mettre la main sur les documents fonciers de la commune, la jeunesse de Kahone déplore : "Aujourd’hui donc, après 90 jours de gestion de la nouvelle équipe municipale dont nous magnifions la démarche participative et inclusive, nous nous sommes concertés avec elle pour nous enquérir de l’évolution de la situation foncière. Les autorités municipales actuelles nous ont fait savoir que l’équipe sortante continue toujours de détenir les documents fonciers (registre foncier, PV d’attribution). De toutes les façons, rien ne leur donne le droit de détenir par devers elles des documents institutionnels et administratifs qui appartiennent à la municipalité. Nous estimons d’ailleurs que ceci devrait être passible depuis fort longtemps d’une poursuite judiciaire. 
Nous, jeunesse de Kahone, interpellons les autorités administratives comme le préfet, les chefs de service étatique responsables de ce secteur foncier, en l’occurrence le chef du service de l’urbanisme, le receveur des domaines et le chef de service du cadastre, pour que Kahone, notre très chère commune dispose le plus rapidement d’une situation très claire de son foncier. Nous vous le demandons chères autorités parce que nous, jeunes de Kahone, imbus de citoyenneté, avons besoin de notre foncier pour nos activités de résilience socioéconomique et pour le développement de notre localité. Alors, nous demandons votre implication effective pour que cette nébuleuse, jadis constatée dans la gouvernance du foncier de Kahone, soit bannie à jamais, afin que ce domaine clé du développement de notre terroir, soit enfin gouverné dans la transparence et le droit au profit de toutes nos populations, et que les magouilleurs soient démasqués et écartés".

La jeunesse de Kahone de signaler un fait marquant dans leur commune. "Chères autorités, chaque jour, des inconnues visitent des parcelles nues à Kahone ; et quand nous nous sommes rapprochés des autorités municipales, elles nous informent qu’elles ne sont pas au courant, ce qui nous amène à dire qu’il y a un complot en faveur du bradage du foncier de Kahone. Aujourd’hui, nous demandons solennellement un audit du foncier de Kahone. La population de Kahone unie comme un seul homme vient aujourd’hui revendiquer ce qui lui revient de droit. 

La jeunesse consciente de Kahone met solennellement en garde ces bradeurs du foncier en les déclarant maintenant « persona non grata à Kahone ». Nous interpellons toutes les autorités supérieures à réagir dans les plus brefs délais. Si rien n’est fait, nous passerons à la vitesse supérieure".

Jeudi 2 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :