Kaffrine : La COJER liste les carences du Département


 La COJER départementale de Kaffrine dans une note qui nous est parvenue, a tenu à lister les carences de cette localité située au centre du Sénégal. Elle a demandé à cet effet, au Chef de l’État, d’aider à solutionner ces manquements.
« Nous renouvelons notre confiance sans faille et notre gratitude à son excellence et ne demandons rien que la réalisation de notre vision commune, que nous avons partagée de 2009 jusque-là. Qui n'est rien d'autre qu'un KAFFRINE prospère dans un SÉNÉGAL émergent. Notre fidélité indéfectible à nos principes de compagnonnage ne nous autorise pas à nous situer dans une logique de : « on a fait ceci » en retour « on doit avoir cela ». Il y'a longtemps que cette jeunesse s'est offerte au SÉNÉGAL et on en n'attend rien en contrepartie. Par contre, nous tenons simplement à rappeler au chef de l'État que KAFFRINE manque presque de tout ce qui fait une ville, une région » lit-on sur la note signée par Bilal CISSE coordonnateur de la COJER de Kaffrine.
 
La même source de rappeler les aspirations en terme d’infrastructures du Département que sont la construction d’un tribunal régional,  un stade régional, un camp de sapeurs pompiers,  la solution du chômage       chronique  et des routes bitumées.
La Cojer pour finir, de demander au Chef de l’État de ne céder à aucune forme de pression ou de chantage visant à satisfaire des intérêts personnels avoués ou inavoués et d’inviter les forces vives à répondre au dialogue.
 « Nous pensons comme la plupart des observateurs que ce second mandat est un enjeu de taille lui  permettant d'inscrire son nom et de façon irrévocable sur le panthéon des emblèmes politiques du Sénégal. À cet effet, président de tous les sénégalais, nous pensons que opposants comme alliés, les synergies de toutes les forces vives de la nation doivent être conjuguées pour former une équipe gouvernementale gagnante », conclut la note.
Vendredi 29 Mars 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :