KOLDA : lutte contre la coupe de bois et la reforestation au menu de la célébration de la journée nationale de l’arbre.


KOLDA : lutte contre la coupe de bois et la reforestation au menu de la célébration de la journée nationale de l’arbre.
C’est par un geste symbolique de plantation d’arbre la journée nationale de l’arbre a été célébrée dans la commune de Saré Bidji (Kolda) ce dimanche 09 août 2020. Ce geste a été effectué par les autorités administratives et des eaux et forêts par la plantation d’arbres. Occasion saisie par les responsables d’inviter les populations à être conscientes des dangers de la déforestation. À ce titre, annoncent les autorités, la reforestation est un moyen d’éviter les zoonoses comme la covid-19. 
À en croire Mamadou Goudiaby, inspecteur régional des eaux et forêts, « l’arbre parrain de cette année est le baobab. Une espèce choisie en fonction de sa richesse et de ses vertus alimentaires, commerciales, thérapeutiques etc... C'est une espèce qui peut pousser avec 2 mois de pluie car c’est arbre résistant. C’est un arbre millénaire retrouvé un peu partout avec des usages multiples par ses fruits en apportant une valeur ajoutée aux populations. Le contexte justificatif est un prétexte pour donc sensibiliser, demander à tous les sénégalais d’aller reboiser et d’aller planter des arbres. Le critère du choix du site est lié en fait aux engagements des populations et de la situation environnementale. » 
Restant toujours dans la même dynamique, il précise sur le choix du site « nous sommes dans la commune de Saré Bidji qui a une frontière avec le pays voisin de la Gambie. Il faut constater qu’il y a eu une agression antérieure, c’est à dire la coupe illicite de bois. Donc c’est un prétexte pour pouvoir sensibiliser le maximum d’individus sur la déforestation. » 
 
Il ajoute avec insistance que le thème choisi cette année est « le reboisement est une stratégie de lutte contre les pandémies ». D’ailleurs, nous sommes aujourd’hui tous masqués à cause de la covid 19 qui est une zoonose. Et la zoonose est une maladie transmissible de l’animal à l’homme. Aujourd’hui, nous sommes dans une dégradation continue des ressources forestières donc il faut frapper fort par le reboisement. Ceci permettra de ramener les animaux sauvages dans leur biotope pour créer une séparation entre nous afin d’éviter les zoonoses.  
 
Selon l’inspecteur des eaux et forêts, les populations peuvent se rapprocher de leurs services pour récupérer les pépinières et planter. 
Lundi 10 Août 2020
Dakar actu




Dans la même rubrique :