KOLDA : le scrutin se déroule normalement


Le scrutin se passe normalement dans la région de Kolda  dans  les trois départements. Le vote a démarré à huit heures avec une grande affluence devant les bureaux dans le calme. Ce sont des électeurs sereins et déterminés qui sont dans les centres de vote. A cet effet, tout le matériel est en place : urnes, isoloirs, bulletins, enveloppes, encres, poubelles… La sécurité est de mise sous le contrôle des mandataires de partis et de la Ceda.

Aminata Baldé vient de voter au centre  Yéro Tacko Bladé, l’un des plus grands de la commune . « Je suis satisfaite d’avoir accompli mon devoir citoyen. Et j’ai voté pour mon candidat et j’invite du même coup les citoyens à voter dans un climat apaisé. Je pense que mon vote va apporter du changement dans le développement de notre pays », soutient-elle.

Il faut noter que tous les centres sont pris très tôt d’assaut par les électeurs faisant entrevoir l’envie de ces derniers d’accomplir leur devoir civique. La commune de Kolda compte 70 bureaux de vote répartis dans 15 centres.

Le ministre-maire Abdoulaye bibi Baldé a voté au cem 1 dans le bureau 2 ayant 517 votants et avance : «  Je me félicite du déroulement du vote qui se passe dans le calme après avoir remercié le bon Dieu. J’ai constaté que les électeurs votent dans d’excellentes conditions sans heurts. Et nous sommes très confiants car nous avons fait une bonne campagne qui a fait des adhésions massives  qui vont se concrétiser pour nous », se félicite-t-il.

Restant dans cette même dynamique, il lance un appel : « Nous voulons que les personnes aillent voter dans le calme sans violence et que tout le monde accepte le verdict des urnes à la fin de la journée. Par ce qu’il s’agit d’élire ou de faire élire son candidat car au sortir de cette journée, c’est la démocratie sénégalaise qui gagne », souhaite-t-il.

Tous les autres responsables, à l’image de Sanoussi Diakhité DG Onfp, Mame boye Diao, Moussa Baldé DG Sodagri, Cherif Leheib Aidara et Fabouly Gaye votent dans leurs bureaux respectifs.

Il faut noter quelques bisbilles au niveau du centre de vote de l’école primaire de Gadapara qui a été délocalisé à Gadapara ouest où les électeurs n’ont pas voulu se rendre par mécontentement. Elles avancent que le bureau a été délocalisé à leur insu.
Dimanche 24 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :