KOLDA : le pont de Hiléle, un éternel chantier


 Le pont  de Hiléle devant relier ce quartier au reste de la commune est un éternel chantier. Il a été entamé depuis plus de dix ans dans la foulée du projet de décentralisation de la fête de l’indépendance  (« Kolda 2006 »).
Après quelques retouches avec les chantiers de Promovilles, il est abandonné avec des fers et des poteaux en béton non terminés, gisant seul au milieu des eaux. Aujourd’hui, les piétons le traversent en pataugeant et il est devenu le refuge d’animaux sauvages comme les singes et les pigeons-voyageurs…
« Je suis né à Hiléle depuis vingt-neuf années. J’ai vécu tous les moments de ce chantier, il est là depuis plus de dix ans. Et moi je ne comprends toujours pas. On nous dit qu’à chaque fois qu’il est construit, quelque temps après il s’enfonce », explique Kamilou Sagna, habitant du quartier.
 « Si ce pont était fini, la population pourrait rallier rapidement l’hôpital régional en évitant la circulation dense du centre-ville. Il va permettre aussi de rendre fluide la circulation dans la commune en évitant certainement beaucoup d’accidents », souhaite-t-il.
« Les travaux ont beaucoup tardé et pendant la saison des pluies nous sommes obligés de faire le détour de plus de trois kilomètres pour rallier l’hôpital régional. Imaginez si une femme enceinte devait y aller ou un cas de maladie sérieuse survenait, qu’allons-nous faire ? Voici des questions auxquelles nous voudrions que l’entrepreneur et les autorités nous apportent des réponses », dit-il.
Mardi 25 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :