KOLDA : le Magal vide le marché et la commune


Le Magal de Touba a vidé le marché central et la commune de ses habitants. C’est un décor inhabituel qui plane ici et celui-ci n’épargne ni le petit commerce, ni la friperie. Les vendeurs ambulants (portables et accessoires) sont presque introuvables.
Aminata Diao, mère de famille rencontrée au marché central, de constater : « Je voulais acheter des habits d’occasion pour mes enfants en cette période d’ouverture des classes mais je ne trouve personne. On me dit que les « baol-baol » sont tous à Touba pour le Magal. »
Surtout en cette période la rue dite « baol-baol » est l’une des plus affectées car concentrant ce petit commerce.
Ousmane Mané d’avancer : « Je viens du village pour acheter de la friperie pour mon business mais je n’ai trouvé personne. Et j’ai constaté qu’il y a moins de monde dans les artères de la ville à cause du Magal. »
Kolda en ce moment présente un autre visage. Du rond-point de la gendarmerie jusqu’en ville, la majorité des cantines sur les deux façades du bitume sont fermées car étant détenues, pour la plupart, par des membres de la communauté mouride. Et l’ambiance habituelle est remplacée par le vide.
De même que l’économie connait une certaine baisse, les activités ne marchent pas comme d’habitude. Cependant, certains commerçants se frottent les mains.
Depuis quelque temps, ce sont de nombreux véhicules qui quittent la commune en direction de la cité religieuse.


Samedi 27 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :