KOLDA fin prête pour la campagne de commercialisation arachidière de 2020/2021…


Tout est fin prêt pour ce début de campagne de commercialisation arachidière de 2020/2021 à Kolda, à l’instar du pays. Le centre de réception intermédiaire (CRI) mis en place par la SONACOS est dans les dispositions pour accueillir les premiers camions. Le centre a été totalement aménagé avec deux pistes en deux voies (entrée et sortie) y compris les employés déjà sur le site. Pour mieux conforter cela, nous avons contacté aussi monsieur Mamadou dit Dame Cissé, président régional des opérateurs semenciers et huiliers de Kolda sur ce début de campagne quand même timide pour le moment.  

À en croire Mamadou Cissé,  « ce 23 novembre 2020 marque le début de la campagne de commercialisation de l’arachide (2020/2021) à Kolda à l’instar du pays. Aujourd’hui, dans beaucoup de points de collecte les opérateurs semenciers et huiliers achètent l’arachide à 250 f le kg. Même s’il faut reconnaitre un début timide de la campagne. » 

Selon notre source avec la production record attendue, la SONACOS a déjà aménagé son site de Dioulacolon qui sera opérationnel en fin novembre pour ne pas être prise au dépourvu,  excepté le CRI (déjà opérationnel). D’ailleurs, il ne reste que le démarrage du pont-bascule déjà sur place. Et une nouvelle piste a même été construite pour les gros porteurs afin d’acheminer sans difficulté l’arachide sur le site. Aujourd’hui, Kolda avec le département de Médina Yoro Foula tend à être le futur bassin arachidier du pays. 

Pour Mamadou Cissé, toujours « en fixant le prix du kilogramme de l’arachide (250 f) cette année, l’État soulage beaucoup les producteurs. Et ceci permettra l’émergence du monde rural. Tous les opérateurs ont été réaffectés à leur point de collecte initial pour acheter l’arachide. Pour le moment, nous sommes conscients que la campagne de commercialisation commence timidement. Mais pour autant, toutes les dispositions sont en train d’être prises pour une bonne réussite de cette celle-ci. » 

 Dans la foulée, il lance un appel « je demande à la Sonacos de prendre les devants pour ne pas être prise au dépourvu comme l’année passée. Malgré la concurrence, nous voudrions qu’elle prenne les devants pour nous permettre d’acheter l’arachide et l’acheminer vers les points de collecte. Nous sommes très confiants pour cette campagne en cours car elle augure de lendemains meilleurs… » 
Lundi 23 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :