KOLDA : entre coupures d’eau, lutte contre le covid-19 et canicule…


Kolda connaît depuis quelques temps des coupures intempestives d’eau, une forte canicule et la lutte contre le covid-19. Beaucoup de quartiers reçoivent tardivement le liquide précieux et cela a fait grincer des dents pour dénoncer cette situation surtout avec cette pandémie de covid-19.

Pour Sassoum Lèye Kouyaté, responsable politique/Pastef de Kolda, « le fondement des gestes barrière pour lutter contre le covid-19, c’est l’eau. L’eau n’est pas maintenant un luxe mais une nécessité. À  Kolda depuis presque deux semaines, il n’y a presque pas d’eau dans les quartiers comme Hilèle, Sikilo, Bel Air, Doumassou.

Et dans ces zones, la nappe phréatique est très profonde et les puits mesurent entre 35 et 40 mètres. Et comme toutes les maisons n’ont pas de puits, les femmes risquent de créer des rassemblements en bafouant les mesures barrière qui risqueraient de propager le coronavirus. Et l’eau ne vient que la nuit et ceci ne peut pas encourager la lutte contre le covid-19 ».

Selon M. Kouyaté, quand la SEN EAU peine à ravitailler les populations en eau, la commune de Kolda  peut valablement s’engager en mettant des citernes pour ravitailler ses administrés. D’ailleurs, il y a des communes qui le font ailleurs.

Interpellée sur la question, l’équipe de maintenance de la SEN EAU venue de Ziguinchor avance qu’elle fait l’entretien du forage. La station de pompage a deux forages et l’un des deux est en entretien, trouvée sur les lieux, l’équipe technique procède à la maintenance des 7 colonnes de 6 mètres qu’il faut changer. Il n’y a pas de panne d’après eux, aucun tuyau n’a été perforé il faut juste faire leur entretien.  

Cependant, l’autre forage fonctionne à plein régime pour servir l’eau en attendant de revenir à la normale.

En plus des coupures d’eau, il faut noter une forte canicule en cette période de ramadan et de lutte contre le covid-19.

Mercredi 6 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :