KOLDA / Yaya Baldé, médecin-chef de région : « Les femmes enceintes et les femmes-mères ont peur d’être contaminées en fréquentant les hôpitaux pour vacciner leurs enfants… Cela nous inquiète beaucoup… »


À coté du coronavirus, ce qui inquiète les autorités sanitaires de Kolda est la réduction de la fréquentation des hôpitaux par les populations à cause de ce virus. Ce qui constitue un gros handicap surtout pour le programme élargi de vaccination (PEV) qui est fondamental pour la lutte contre les maladies infanto-juvéniles. Aujourd’hui, les femmes enceintes et les femmes-mères ont peur d’être contaminées en fréquentant les hôpitaux pour vacciner leurs enfants. Cette situation pourrait ainsi créer un autre problème de santé, car si beaucoup de maladies sont vaincues aujourd’hui, c’est à cause des vaccins.

Pour Yaya Baldé, le médecin-chef de région, « ce qui nous inquiète aujourd’hui c’est la réduction de la fréquentation des hôpitaux à cause du covid-19 et surtout le programme élargi de vaccination. Et surtout pour les femmes enceintes et les mères allaitantes pour leur vaccin du PEV pour protéger les enfants de certaines maladies. Le PEV nous épargne de beaucoup de maladies. Je demande aux populations de continuer à vacciner leurs enfants. Il ne faudrait pas créer un autre problème en arrêtant la vaccination », estime-t-il.

Selon, lui beaucoup d’épidémies ont été vaincues grâce à la vaccination, aujourd’hui. Il n’y a aucun risque, il faut continuer à fréquenter les hôpitaux. Tous les malades du covid-19 sont en isolement, il faut que les populations soient tranquilles. Tous les services fonctionnent sans problème, donc toutes les dispositions sont prises pour éviter tout contact avec les malades du covid-19. Même si le PEV risque d’être sérieusement compromis par le covid-19.
Samedi 18 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :