KOLDA : L'ONG « La Lumière » et ses partenaires appuient la réintégration des migrants de retour et jeunes à risque dans la région.


L’ONG La Lumière avec l’appui du comité de pilotage régional de Kolda vient de boucler la réintégration de 30 micro-entreprises des migrants de retour et des jeunes à risque dans la région de Kolda.  

Ce projet intitulé « appui à l’insertion socio-professionnelle des migrants de retour et des jeunes à risque dans la région de Kolda ». FMM West Africa est financé par l’Union Européenne et la CEDEAO et mis en œuvre par l’OIM en partenariat avec le Centre International pour le développement de la politique migratoire et l’Organisation Internationale du Travail (OIT).  

Chaque micro-entreprise est appuyée à hauteur de 1 391 000 FCFA dans les secteurs de l’Agriculture, d’Embouche, d’Aviculture, du Maraichage, de la Transformation des produits locaux, fruits et légumes, la menuiserie etc..., selon Mame Thierno Aïdara, Coordonnateur ONG La Lumière à Kolda.  

Il poursuit en disant que c’est un outil qui va offrir aux bénéficiaires des opportunités d’emplois décents et durables dans leurs propres terroirs en guise d’alternatives à la migration irrégulière et par ricochet, il a remercié les partenaires et le comité de pilotage de Kolda pour tout le soutien en appui technique et administratif du projet.     

Woury Baldé, migrant de retour de la Lybie habitant Dioulacolon raconte : « j’ai bénéficié d'un financement du projet portant sur la transformation des fruits et légumes grâce à l’ONG la lumière et ses partenaires. D’ailleurs, Je viens de recevoir mon chèque ».  Il poursuit en expliquant les raisons de son départ  « pour mon voyage j’ai dépensé 400 mille FCFA. Et une fois arrivé en Lybie j’ai déboursé 250 mille FCFA pour recouvrer la liberté. N’ayant pas été orienté après mon bac, j’avais décidé de migrer, mais j’ai vécu l’enfer là-bas pour un an et six mois. Je demande aux jeunes de rester au Sénégal et de travailler ici... »

Il a terminé ses propos en remerciant l’ONG La Lumière et ses partenaires pour tout l’appui dont ils ont bénéficié en termes de formations/renforcements de capacité, de financements, d’appui-conseil, d’accompagnements et de formalisation de leurs entreprises.      
Mardi 27 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :