KÉDOUGOU / AXE BEMBOU - SABODALA : Les jeunes montent au créneau pour exiger le bitumage de la route de L’OR.


Ce samedi 14 novembre 2020, le foyer des de Khossanto était le lieu de convergence des jeunes venus des villages de la commune pour réclamer le bitumage de la route Bembou-Bransan.

À en croire Moussa Ibrahima Cissokho, président du Conseil d'Arrondissement de la Jeunesse de Sabodala (CAJ), le bitumage de ce tronçon est une vieille doléance qui est posée depuis 2011.

Devant la presse régionale, les jeunes ont encore fait le plaidoyer de cette route.

C'est dans cette partie du Sénégal qu'opère la première compagnie minière du pays. Avec cette exploitation, plusieurs véhicules pratiquent la route en soulevant des tonnes de poussière qui entravent la visibilité des usagers.

Et selon le Président du CAJ, au moins 10 jeunes ont perdu la vie entre 2011 et 2019 à cause de cette situation. En plus de cela, la poussière pénétrant dans les maisons rend les aliments impropres à la consommation. Pire, de nos jours l'on assiste à une prolifération des maladies comme la toux, le rhume et d'autres maladies cardiovasculaires chez les enfants et les personnes âgées. 

Une dame, présente au point de presse a expliqué toute la difficulté que les femmes rencontrent au marché avec la poussière qui engloutit leurs marchandises.

Face à cette situation, les jeunes interpellent l'État et tous les partenaires techniques et financiers pour sauver la population en mettant le goudron sur cette route, dixit Moussa Ibrahima. 

Plus loin, dira-t-il, ce point de presse est une occasion pour les jeunes d'alerter l'opinion nationale voire internationale sur la situation que vivent les populations du Beledougou. Et si rien n'est fait, les jeunes organiseront une grande marche pacifique les mois à venir et d'autres actions s'en suivront, a conclu le Président du CAJ...
Dimanche 15 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :