Justice internationale / L’État Ivoirien défavorable à la levée des conditions de libération de Laurent Gbagbo.


Justice internationale / L’État Ivoirien défavorable à la levée des conditions de libération de Laurent Gbagbo.
Suite à son acquittement, les avocats de la Côte d’Ivoire ont refusé la levée des conditions qui ont été imposées par la CPI et demandent par ailleurs,  à s’installer dans la procédure d'appel en cours. 

Pour l’ancien président Ivoirien,  « la Cour veut violer ses droits, en l’empêchant de participer à la vie politique de son pays, dont la campagne pour l’élection présidentielle de décembre 2020 ».   

En effet, la procédure d’appel lui impose de rester à Bruxelles et restreint son expression libre jusqu’à la fin de 
la procédure d’appel.

Fatou Bensouda « réclame l’annulation de son acquittement et demande aux juges de prononcer à la place le non-lieu » nous apprend-on sur RFI. Mais cet appel ne sera pas tranché avant plusieurs mois. En attendant, la procureure s’oppose à toute levée des conditions imposées à Laurent Gbagbo.

Toutefois, cette démarche des avocats de l’Etat Ivoirien dans la procédure  n’est pas nouvelle, mais ils ont toujours été déboutés. Cette fois, et même si les juges devaient rejeter leur demande de plaider sur cette question, les autorités manifesteront clairement leur position qui est loin d’être favorable à l’ancien chef d’Éat Ivoirien.
Mardi 29 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :