Justice au Mali / Vers l’amnistie ou la grâce pour le général malien Amadou Sanogo et une quinzaine de ses co-accusés.


Justice au Mali / Vers l’amnistie ou la grâce pour le général malien Amadou Sanogo et une quinzaine de ses co-accusés.
La Cour d'assises de Bamako a ordonné ce lundi, la fin du procès (sans verdict), pour assassinats contre le général malien Amadou Sanogo et une quinzaine de co-accusés lors d'un putsch en 2012. 

La cour a invoqué une loi adoptée en 2019 au nom de la réconciliation. Celle-ci rendant possible l’amnistie ou la grâce pour les auteurs de certains crimes perpétrés pendant la crise de 2012. 

Le tribunal a également invoqué un accord de dédommagement conclu entre l’État malien et les parties civiles.

Les mis en cause, le général Sanogo et ses coaccusés, avaient déjà été relâchés en janvier 2020 après six années de détention.

Amadou Sanogo et ses co-accusés, soldats et gendarmes, étaient jugés non pas pour le putsch de 2012 qui avait renversé le président Amadou Toumani Touré, mais pour l’enlèvement et l’assassinat de 21 membres d’une unité d’élite, les « Bérets rouges ».
Lundi 15 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :