Justice : Le ressortissant guinéen conduit son ex amante dans la forêt et abuse d’elle sous la menace d’un couteau.

Le ressortissant guinéen, Moussa Diouldé Diallo, âgé de 22 ans, a été condamné à 6 mois de prison ferme pour menaces de mort avec usage d’arme blanche au préjudice de son ex petite amie, Ndèye Ramatoulaye Ndoye. Le mis en cause a été jugé ce vendredi 18 mars 2022 devant la barre du Tribunal des flagrants de Dakar.


Devant le parloir, le prévenu Moussa Diouldé Diallo a nié les faits qui lui sont reprochés. Marié sans enfant, le prévenu est revenu sur la relation des faits. D’après lui, lorsqu’il est revenu de la Guinée, il est parti rendre visite à la partie civile dans son lieu de travail. Sur place, poursuit-il, elle lui a proposé d’aller sortir, car elle ne voulait pas que sa patronne entende leurs débats.

« C’est ainsi que je leur ai proposé d’aller chez un copain vendeur. Mais je ne l’ai jamais menacé avec un couteau. C’est vrai qu’on sortait ensemble. J’ai mis fin à cette relation lorsque j’ai pris une femme. Entre temps, je suis parti en Guinée pour voir ma femme. Je n’ai même pas pris un taxi », s’est-il défendu.

Le juge lui pose la question de savoir, pourquoi vous êtes allé la chercher dans son lieu de travail sous menace avec un couteau. En plus de cela, vous l’avez amené dans la forêt et vous avez abusé d’elle avant de confisquer son téléphone ? « Je suis venu dans son lieu de travail. Je n’avais pas de couteau. Nous sommes juste allés nous promener chez un grand », a-t-il répondu sans convaincre.

Toutefois, le ministère public lui rappelle qu’à l’enquête préliminaire, un témoin a déclaré l’avoir surpris en train de disputer avec la victime. De même que la patronne de cette dernière qui confirme que vous l’avez menacée au téléphone. Le comparant rétorque : « Je ne l’ai jamais menacé. Elle était en colère parce que j’ai épousé une autre fille ». Invité à faire son réquisitoire, le substitut du procureur a sollicité l’application de la loi vu la constance des faits. Finalement, la présidente du Tribunal, après en avoir délibéré conformément à la loi, a déclaré coupable Moussa Diouldé Diallo et l’a condamné à 6 mois de prison ferme. 
Vendredi 18 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :