Jugé pour offre et cession de chanvre : Le menuisier accuse les policiers de lui avoir volé ses 2000 FCFA


Né en 1998,  menuisier en bois de profession, El Hadj Ndiaye a comparu devant le juge des flagrants délits de Dakar pour les faits d’offre et cession de drogue.
Tout est parti d’une information anonyme faisant état d’un vaste réseau de trafic de chanvre indien au marché Dior des Parcelles Assainies. Un transport sur les lieux a permis aux policiers d’arrêter le mis en cause.  Interroge il avait reconnu sommairement les faits avant de  préciser que la drogue appartenait à un de ses amis.
Devant le juge il a tenu une autre version disant qu’il s’était rendu au marché de Dior pour décoder son téléphone portable et subitement il a vu des gens courir et tout d’un coup les limiers se sont présentés devant lui avec un sachet dont il ignorait la contenance. Les policiers lui auraient fait savoir que c’était de la drogue et qu’il devait payer de l’argent pour qu’on le laisse partir. Toujours dans son récit il a déclaré qu’il détenait la somme de 4000 mille FCFA, mais les policiers ont pris les 2000 mille FCFA
Et c’est dans ce méli-mélo qu’il a été arrêté avant d’être déféré. Le ministère public a requis une peine de 1 an ferme
Une peine jugée très sévère par l’avocat de la défense car selon lui, il y a un doute sur cette affaire. Il a demandé au tribunal de le renvoyer des fins de la poursuite.
Finalement il a été relaxe au bénéfice du doute
 
Mercredi 4 Octobre 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :