Journée mondiale déficients mentaux : « Le médicament le plus efficace ne saurait remplacer la famille » (Dr Babacar Guèye)

La 28ème édition de la journée mondiale de la santé mentale a été célébrée ce samedi. Le thème de cette année c’est : « Agir pour la Santé mentale : investissons ». Venu représenter le ministre de la tutelle, le docteur Babacar Guèye estime que la prise en charge des malades mentaux doit être collégiale. Toutes les couches concernées doivent apporter leur concours. « La prise en charge des malades mentaux ne peut être pris en charge par le seul secteur de la santé. Nous devons renouer nos rapports avec les malades mentaux qui vivent dans les rues. Il faut beaucoup de financements pour la prise en charge de ce fléau social. Il faut élargir la lutte contre les maladies infectieuses aux autres maladies non transmissibles et surtout mentaux », fait-il savoir. À l’en croire, « le médicament le plus efficace, le mieux adapté ne saurait remplacer la famille ».


Samedi 10 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :