Journée internationale de l'aviation civile : « L'Aibd a été l'un des premiers aéroports de la zone Asecna à avoir réalisé -58% de son trafic de 2019 pendant que dans la zone tous les aéroports étaient à -70 % de perte de trafic »  (Cheikh Diouf)


En collaboration avec l'ANACIM, Limak-AIBD Summa (LAS), la journée internationale de l'aviation civile et le quatrième anniversaire de l'AIBD a été fêtée conjointement avec ces deux grandes structures nationales.

"Les innovations dans le secteur du transport aérien", tel était le thème de cette édition.  "Les innovations qui ont été prises en charge à travers le Plan Stratégique validé par le Président Macky Sall, qui est basé sur quatre leviers à savoir : Le renforcement national pour la génération du trafic, l'expérience passager, offrir une qualité de service inégalable aux passagers, la diversité et le rayonnement", étaient les principaux objectifs du moment en dépit de la pandémie à coronavirus.

D'après le directeur adjoint exécutif des aéroports régionaux Cheikh Diouf, "il faut diversifier les activités aéroportuaires pour aller vers l'extra aéroportuaire, créer un hub logistique et des supports logistiques au centre de maintenance des avions qui sera créé à l'aéroport afin d'assurer une connectivité de l'aéroport". Avec l'impact de la pandémie, l'AIBD a su relever le défi.

"Avec la Covid-19, on était en fin 2019 à 2 400 000 passagers. En 2020 avec l'effet de la Covid-19 et la fermeture des frontières aériennes, l'Aibd a été l'un des premiers aéroports dans la zone Asecna à avoir réalisé moins de 58% de son trafic de 2019 pendant que dans la zone Asecna tous les aéroports étaient à moins de 70 % de perte de trafic. Donc 1 000 000 de passagers en 2020 et 2021 et aujourd'hui les statistiques nous donnent 1 800 000 passagers qu'on va réaliser en fin 2021", a-t-il révélé.

Pour dire, selon lui, "ceci montre encore les prouesses de l'Aéroport. Ces prouesses sont possibles à travers le développement de la compagnie Air-Sénégal qui est le premier levier de retour de l'exploit passager que Air-Sénégal avait réalisé en 2019". Du côté du directeur général de Limak-AIBD-Summa (LAS) Askin Demir," l'amélioration du  budget pour mieux satisfaire les passagers reste une stratégie fondamentale en terme de marketing pour mieux faire profit  notamment pour hisser l'AIBD au statut de hub aérien comme le souhaite le Président Macky Sall.

D'après Askin Demir, "en 2022, on aura 4 millions d'euros de plus pour améliorer la qualité de service de nos passagers et l'image de notre aéroport. En 2018, nous avons approché les 2 000 000 de passagers. En 2019, on en était à 2,4 000 000 de passagers. Malheureusement en 2020, nous avons eu une baisse liée à la pandémie. Cette année en 2022, nous allons virer à 1,8 000 000 de passagers donc c'est un signe qui montre que nous sommes en train de redécoller", dira-t-il. Ajoutant que "notre objectif en 2022,  reste inchangeable et vise à être un hub subsaharien".  
 
Le Sénégal a adopté depuis 2012 un nouveau modèle de développement pour accélérer sa marche vers l’émergence. Cette stratégie, dénommée Plan Sénégal Émergent (PSE), constitue le référentiel de la politique économique et sociale sur le moyen et le long terme. Elle repose  sur un développement économique du Sénégal à l’horizon 2035.  La réalisation de cette ambition repose sur la mise en œuvre d’un important programme d’investissement dans les secteurs porteurs, à même d’impulser une dynamique de croissance forte et soutenue comme le secteur des Transports Aériens. 
 
Pour l’atteinte des objectifs dans le domaine des transports aériens et faire du Sénégal, le premier hub aérien et touristique d’Afrique de l’Ouest, son Excellence Monsieur le Président de la République MACKY Sall a validé un Plan Stratégique hub aérien et touristique 2021-2025.   Chaque entité de la plateforme sous la coordination du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens a un rôle à jouer dans ce sillage dégagé par la plus haute autorité.   L’innovation doit être aussi au cœur des actions de chaque entité pour faire face à la concurrence et jouer les premiers rôles en Afrique de l’Ouest et au-delà sur le Continent.  L’esprit de cette démarche est dans l’organisation de ce panel à l’occasion de la Journée Internationale de l’Aviation Civile célébrée à travers le Monde, où chaque entité déclinera ses innovations relativement à ses missions...
Mercredi 8 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :