Journée des Forces Armées : Le président engage la lutte contre la coupe de bois et le terrorisme.


En présidant la 17ème édition de la journée de l'armée, le président de la République a évoqué la problématique de la sécurité frontalière avec le terrorisme. 

Concernant la coupe de bois en Casamance, il précise : "Nous devons rester mobilisés pour mettre fin à la coupe de bois au sud qui détruit notre diversité et appauvrit nos populations. Je tiens particulièrement à la mise en place des plans stratégiques qui ont permis de renforcer les équipements des armées."  

Pour ce qui est de la lutte contre l'émigration clandestine, le président de la République a cité quelques nouvelles acquisitions en matériel et se projette : " La marine nationale a été dotée de nouveaux équipements consolidés par le nouveau patrouilleur et l'installation de nouvelles bases au nord, à la petite côte et à Élinkine".
 
"La gendarmerie a vu son effectif doubler en 10 ans et devrait atteindre 25.000 à l'horizon 2025. La valeur de l'armée se lit  à  travers la qualité de son personnel", informe le président de la République, qui "engage les forces armées à poursuivre leur collaboration avec les pays voisins". 
Mardi 10 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :