Journée de l’arbre : Le ministre de l’environnement invite à un effort collectif pour éradiquer ce fléau


Le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdoulaye Baldé, a présidé à Déaly, dans le département de Linguère, la 34ème édition de la Journée nationale de l'Arbre. Il n’a pas manqué d’aborder « le phénomène insoutenable de la coupe abusive du bois au Sénégal, notamment dans nos régions Sud ». Abdoulaye Baldé a ainsi invité à un effort collectif pour éradiquer ce fléau.
« Chaque année, nous perdons 40 mille hectares de forêt à cause de cette activité criminelle totalement inacceptable. Nous avons enclenché une lutte acharnée contre la coupe abusive et le trafic illicite de bois depuis plusieurs années. Sur ce registre, en application des instructions du Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Macky SALL, le Gouvernement a pris les mesures les plus vigoureuses allant dans le sens d’un renforcement des effectifs des agents des eaux et forêts, des moyens logistiques ainsi que la mise à contribution des  forces de défense et de sécurité dans la protection des ressources naturelles » a-t-il rappelé.
« Ensemble et avec la participation de tous les acteurs, chacun en ce qui le concerne, nous parviendrons à éradiquer ce fléau », poursuivra t-il.
Le thème de la journée de l’arbre de cette année est « l’arbre au cœur de la planification stratégique territoriale » et l’espèce désignée comme parrain de la campagne de reboisement, le Pterocarpus erinaceus communément appelé Vène. Une invite à la prise en compte du reboisement dans la planification locale, fera savoir le ministre de l’environnement qui s’est aussi réjoui du choix de Déaly pour abriter les festivités de cette journée.
 « La zone sylvo-pastorale, notamment le département de Linguère, devrait jouer un rôle de premier plan, au vu de ses potentialités économiques, sociales et culturelles, et de sa position géographique, à cheval entre quatre régions du Sénégal. Le département de Linguère abrite également une exploitation privée de 20 000 ha de gommier, la plus grande plantation de l’Afrique de l’Ouest. Ainsi, le département sera-t-il, dans quelques années, le hub de production de la gomme arabique de premier choix. Ces réalisations combinées à l’action de l’Agence nationale de la Grande Muraille verte, confèrent au département de Linguère un peuplement de plus de 10 000 000 d’arbres ».
Comme d’habitude la délégation ministérielle a sacrifié à la plantation d’arbres et invité les populations, à toutes les strates sociales, de sacrifier également au reboisement de leurs terroirs dans une perspective de reverdissement de ces derniers, mais également de lutte contre la désertification et de repeuplement de nos forêts.
Dimanche 6 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :