Journal de la Campagne : Idrissa Seck dénonce « la détresse de notre jeunesse face à l’épineuse question de l’emploi »


Journal de la Campagne : Idrissa Seck dénonce « la détresse de notre jeunesse face à l’épineuse question de l’emploi »
Idrissa Seck se présente à une élection présidentielle pour la troisième fois, après deux tentatives malheureuses en 2007 et en 2012. Le débit posé, l’ancien Premier ministre a souligné avoir « mesuré l’état de la pauvreté » pour avoir parcouru le Sénégal dans tous les sens et par tous les temps en quatre ans. Ainsi, il a décliné, sur le plateau de la Rts ce dimanche, les résultats de son diagnostic, mettant le curseur sur les « difficiles conditions de vie des Sénégalais ». Idy regrette « la détresse de notre jeunesse face à l’épineuse question de l’emploi ».

Pour rectifier le tir, le leader de IDY2019 a inscrit la « bonne gouvernance » au « premier rang » des besoins. « Vous avez expérimenté pendant 7 ans l’utilisation de la justice comme un moyen pour combattre des adversaires politiques plutôt que comme un moyen de réduction des inégalités », fera constater le président du Conseil départemental de Thiès. « Vous souhaitez une justice indépendante et responsable qui échappera au contrôle de l’exécutif », exprimera-t-il, ce qu’il comprend comme le vœu des Sénégalais.  

Il milite pour une séparation des réelle des pouvoirs et pour « une administration juste, équitable, efficace animée par les meilleurs parmi nos fonctionnaires en compétences et en vertus ».

Enfin, M. Seck s’est engagé à permettre aux chefs d’entreprises sénégalais d’avoir un meilleur accès à la commande publique et à orienter les forces de défense vers la sécurité des personnes et des biens. En clair, il soupçonne l'Etat d'utiliser ces forces de défense comme "un instrument d’espionnage politique".  

 

 
Dimanche 3 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :