Jean-Paul Dias « brûle » l’arrêté Ousmane Ngom : « Il faut annuler cet arrêté qui est illégal et liberticide! »


Alors que la Cour suprême a nié une supposée annulation de l’arrêté Ousmane Ngom qui interdit des manifestations en centre-ville, le leader du Bloc des Centristes Gaïndé (BCG), Jean Paul Dias a « brûlé » cet arrêté, qu’il juge antidémocratique et illégal.  

« Cet arrêté est illégal depuis toujours et je ne comprends pas que tout le monde ait laissé faire. Lorsqu’il a été attaqué par Me Assane Dioma Ndiaye, il a fallu un an pour que la Cour Suprême réagisse. C’est pas normal », a-t-il dit. 

Cet arrêté en outre, dira Dias père,  pose d’autres problèmes, celui des tribunaux administratifs au Sénégal. « Un acte comme cela administratif, est attaqué devant le juge administratif. Il aurait fallu ce tribunal là pour que l’on puisse aller en appel devant un Conseil d’État pour aller après vers un niveau supérieur comme la Cour Suprême. Et on sait que  les décisions de  la Cour Suprême ne peuvent être attaquées ailleurs.
Mais je pense qu’il faut annuler cet arrêté qui est illégal, liberticide. Cela veut dire que dans une partie du territoire on ne peut pas manifester. Il faut arrêter avec des trucs de sanctuariser, avec des mythes ». Il s’exprimait dans l’émission « Objection » de ce dimanche...
Dimanche 26 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :