Je salue le courage et la lucidité politiques d’Abdoulaye Baldé (Par Mamadou Bamba Ndiaye)

En décidant de renoncer à sa candidature à la candidature à la présidentielle de 2019, de rejoindre la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar et de soutenir la candidature de Macky Sall pour la présidentielle de 2019, le président de l’Union des centristes du Sénégal(Ucs) a fait montre de lucidité et de courage politiques. Combien peut-on comprendre que Lamine Bâ puisse renoncer librement à ses ambitions présidentielles pour accompagner le candidat Idrissa Seck ? Que le ministre d’Etat Habib Sy, fasse de même en faveur du candidat Me Madické Niang et que l’on ne trouve pas normal qu’Abdoulaye Baldé puisse faire la même chose pour le candidat Macky Sall ?


Je salue le courage et la lucidité politiques d’Abdoulaye Baldé (Par Mamadou Bamba Ndiaye)
J’ai écouté Abdoulaye Baldé, président de l’Ucs dire : «  Après avoir analysé la situation politique sénégalaise et procédé à l’évaluation de mes moyens politiques, j’ai compris que je ne réunissais pas les conditions idoines pour remporter la présidentielle de 2019 » ! Rares sont les politiciens sénégalais qui procèdent ainsi. Les hommes et femmes politiques du Sénégal ne se posent pas la question suivante : « Je suis prêt pour gagner telle ou telle élection ? ».

La politique, n’est ni un jeu de hasard, moins encore une guerre fratricide. C’est un engagement citoyen qui requiert lucidité, courage et clairvoyance. Il y a des moments où les choix politiques ne doivent être guidés ni par des sentiments revanchards, ni par des humeurs du moment. Il faut constamment garder à l’esprit ; l’intérêt majeur du peuple et du pays. Le Sénégal traverse une phase politique délicate où les choix politiques peuvent déterminer l’avenir de toute une nation.

Les hommes et les femmes responsables et lucides ne doivent pas se laisser emporter par certains discours populistes, qui ne prouvent l’ignorance de ceux qui les tiennent. Les opposants politiques ont réussi, malheureusement, à faire porter leur propre discours par une certaine presse. C’est ainsi que le vocable « transhumance » n’est appliquée que sur ceux qui rejoignent le camp présidentiel. Lors que Lamine Bâ, secrétaire général du Parti pour la Liberté et la Citoyenneté, plie le récépissé de son parti et rejoint Reewmi d’Idrissa Seck et que l’ancien ministre d’Etat Habib Sy, secrétaire général du Parti de l’Espoir et de la Modernité, renonce à ses ambitions présidentialistes pour soutenir la candidature de Me Madické Niang, personne ne trouve à redire, y compris les pseudo-analystes politiques ! Or, si un Abdoulaye Baldé rejoint la coalition Bennoo Bokk Yaakaar et soutient la candidature de Macky Sall, certains petits esprits parlent de « trahison » !  C’est un raisonnement bancal qui ne repose sur aucun argument sérieux. Je trouve au contraire, qu’à l’heure où nous sommes, les hommes politiques doivent montrer le chemin du courage et de la lucidité à l’instar d’Abdoulaye Baldé, Dr en droit, Commissaire de police, Inspecteur d’Etat, maire de Ziguinchor, ancien secrétaire général de la Présidence de la République et ancien ministre des Forces armées, entre autres. La démarche d’Abdoulaye Baldé mérite d’être saluée et encouragée par tous les patriotes qui se préoccupent tant soit peu, de l’avenir de notre jeune nation.

Je pense que la plupart des prétendants à la présidentielle de 2019, devraient s’inspirer de l’exemple d’Abdoulaye Baldé, pour renoncer à leur candidature au nom de l’intérêt supérieur de la nation et venir renforcer le camp de la majorité, afin que le candidat Macky Sall, puisse être élu, dès le premier tour, avec plus de 65% des votants.

 


Mamadou Bamba Ndiaye
Ancien ministre des Affaires religieuses
Dimanche 2 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :