"Je ne peux même pas acheter à manger pour mon bébé": la crise économique touche tous les Ghanéens

"Je ne peux même pas acheter à manger pour mon bébé", raconte Patience Tesonkeh, une mère célibataire qui se bat avec la cherté de la vie sur les marchés d'Accra. Piquée par la flambée du prix du gaz, elle a également opté pour le retour au charbon de bois, moins cher, pour cuisiner. Avec une inflation historique de plus de 40%, l'effondrement du cour de sa monnaie le cédi de 50%, des prix à la pompe qui ont doublé et une dette dont le remboursement avale la moitié des revenus de l'Etat, le Ghana est aux prises avec une grave crise économique. Sa pire, depuis des décennies.


Mercredi 14 Décembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :