JUGÉ POUR AVOIR VOLÉ UN TÉLÉVISEUR : Talla Sow accuse la ...Tabaski et prend six mois ferme.

Talla Sow a été condamné, hier, à deux (02) ans de prison dont six (06) mois ferme, après avoir volé un téléviseur écran plat. En plus, le prévenu doit verser une somme égale au prix d'achat de l’appareil volé à la partie civile.


JUGÉ POUR AVOIR VOLÉ UN TÉLÉVISEUR : Talla Sow accuse la ...Tabaski et prend six mois ferme.
Le vol d’appareils électriques est devenu, par ces temps qui courent, très fréquent à Touba et Mbacké. Pour preuve, il ne se passe pas un jour d'audiences au Palais de Justice sans qu'un cas d'un tel genre de vol ne soit inscrit aux rôles. C'est pour cela que les autorités judiciaires locales ont décidé d'en découdre avec les malfaiteurs qui ne cessent de hanter le sommeil des populations. 
En effet, hier, au tribunal d'instance de Mbacké, le jeune Talla Sow, âgé de vingt (20) ans, s'est vu infliger une peine d'emprisonnement de deux (02) ans dont il passera les six (06) mois, à la citadelle du silence de Mbacké. Et ce, pour avoir volé un téléviseur écran plat appartenant au nommé Abdou Guèye.

A la barre, le prévenu, a reconnu, sans ambages, les faits qui lui sont reprochés. Expliquant le film de son forfait sur demande du président du tribunal d'instance de Mbacké, Cheikh Niane, Talla Sow de dire : « J'ai attendu tard dans la nuit pour aller escalader le mur du domicile d'Abdou Guèye. Ensuite, je me suis introduit dans le salon où je suis parvenu à prendre le téléviseur ». 

À la question du délégué du procureur, Kéba Sagna, de savoir à quelles fins a-t-il utilisé son butin, le prévenu de laisser entendre : « On était à l'approche de la Tabaski, j'ai cédé le téléviseur à trente mille (30000) seulement et puis j'ai acheté des vêtements pour la fête ». 

Le représentant du ministère public a demandé l'application de la loi lors de son réquisitoire. Finalement, en statuant, le président du tribunal a infligé la peine de deux (02) ans dont six (06) mois ferme avec une somme égale à la valeur de l'appareil électronique dérobé au prévenu, en guise de dommages et intérêts à la partie civile.
Vendredi 23 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :