JST/UGB de Saint-Louis : "Le CROUS doit 1, 117 milliard aux repreneurs des restaurants universitaires" (Pape Ibrahima Faye)


Les journées sans ticket (JST) initiées par les étudiants de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis grèvent considérablement le budget de fonctionnement du Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis. Si l'on se fie aux propos de son directeur, le CROUS traîne une dette de plus d'un milliard de francs CFA due aux repreneurs de l'université.

« Pour l'année 2021, nous devons un milliard 117 millions aux repreneurs des restaurants universitaires. Pour dire que véritablement, les JST grèvent considérablement le budget du CROUS. Et si demain nous n'avons pas les moyens de restaurer les étudiants, c'est eux-mêmes qui vont se lever en premier lieu pour crier. Donc, ils doivent se conformer au devoir de contribuer au bon fonctionnement des choses », souligne Pape Ibrahima Faye lors de son face à face avec la presse. 

Le directeur du CROUS invite la communauté estudiantine à remettre les choses en ordre en levant les journées sans ticket pour permettre au CROUS de mener à bien ses missions... 
Mardi 2 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :