Italie : Les témoignages élogieux à l'endroit du président des Sénégalais de Caserte, Mamadou Sy, décédé ce lundi à Naples


Italie : Les témoignages élogieux à l'endroit du président des Sénégalais de Caserte, Mamadou Sy, décédé ce lundi à Naples
La Diaspora Sénégalaise est endeuillée par le décès du président de l'Association sénégalaise de Caserta (Naples). Il s’agit de Mamadou Sy. Il est décédé hier matin des suites d'une grave maladie. Une cérémonie d’adieu a été organisé ce 5 novembre au  lieu dit ‘’Palazzetto dello Sport, via Medaglie D'Oro’’ au Salon funéraire avant le rapatriement de sa dépouille. 
 
La disparition de M. Sy a attristé beaucoup de militants de l'ancien centre social de Caserta, informe le site d’information italien ‘’napoli repubblica. Lequel reporte les témoignages élogieux sur le défunt qui est peint sous les traits d’un médiateur. "Mamadou était l’âme du Centre, un pont entre la culture sénégalaise et italienne. Il s'est battu jusqu'au bout. Il est parti en saluant du regard et en serrant la main de ses compagnons et des membres de sa famille réunis autour de lui. Mamadou Sy était arrivé dans le nord de l'Italie entre 1999 et 2000 avec un visa de tourisme. Il a déménagé à Caserta, où il a commencé à faire des travaux précaires en tant que colporteur aux feux de signalisation. Travail qu’il a effectué jusqu’en 2008, date à laquelle il a finalement obtenu un permis de séjour. C'est ainsi que commence une nouvelle vie et commence un nouveau travail de médiateur puis d'opérateur de l'accueil, rôle qu’il commence à jouer à partir de janvier 2017 avec le projet Sprar à Caserta qui traite de l'inclusion sociale et sanitaire des demandeurs d'asile et des réfugiés’’.
 
‘’Il a toujours participé à la lutte pour les droits de milliers de frères et sœurs’’
 
Le défunt président de l'Association sénégalaise de Caserta s’est fait connaitre grâce au ‘’Mouvement des migrants et des réfugiés de Caserta (…) et a toujours participé à la lutte pour les droits de milliers de frères et sœurs. Pour cette raison, sa mort aujourd'hui n'est pas légère comme une plume mais aussi lourde qu'une grande montagne. Depuis son arrivée à Caserta, il n'a jamais cessé d'être militant et dirigeant du Mouvement des migrants et des réfugiés. Toujours à la pointe des mobilisations pour les droits des migrants, il est également devenu un grand ami de l'évêque émérite de Caserta, Mgr Raffaele Nogaro. Mamadou a participé à toutes les tables nationales, locales et européennes que le réseau associatif a organisées avec des institutions de toutes sortes, dont beaucoup se souviennent aujourd'hui avec estime, informe ladite source.
 
"Nous avons dormi ensemble pendant les nuits de manifestations à Rome, dans des églises et des centres sociaux. Nous avons marché pendant des kilomètres, défié, crié ensemble, chanté et célébré. Nous avons connu le désespoir ensemble, confrontés aux lois les plus injustes. Aujourd'hui, toute la communauté perd un compagnon infatigable, présent et courageux qui nous a appris à vivre sans préjugés et avec une grande humanité’’, rapporte ledit site, sans citer l’auteur de ces témoignages.
 
Mardi 5 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :