Issaga Barry, président du collectif de la jeunesse de Pata (Médina Yoro Foula) : « À défaut d’avoir une nouvelle ambulance, nous voulons la réparation de celle en panne dans l’urgence… Nos vies sont en sursis en ces temps de covid-19… »


Issaga Barry, président du collectif de la jeunesse de Pata (Médina Yoro Foula) : « À défaut d’avoir une nouvelle ambulance, nous voulons la réparation de celle en panne dans l’urgence… Nos vies sont en sursis en ces temps de covid-19… »
« À défaut d’avoir une nouvelle ambulance, nous voulons la réparation de celle qui est en panne dans l’urgence. Aujourd’hui, nos vies sont en sursis en ces temps de covid-19 avec la panne de notre ambulance depuis plus de trois semaines.

Nos communes de Pata et de Kéréwane dans le département de Médina Yoro Foula (Kolda) ne disposent que d’une seule ambulance qui est en panne actuellement. Et de cette situation découle une psychose au sein de nos populations en ces temps de pandémie », déclare Issaga Barry, le président du collectif de la jeunesse.
 
Il faut signaler que ces deux collectivités territoriales (Pata et Kéréwane) sont à un jet de pierre de la République de Gambie. Et surtout beaucoup de villages que polarisent ces communes sont très enclavés et difficiles d’accès avec l’approche de l’hivernage.
 
Selon lui toujours, « nos communes  souffrent d'un manque criard d'ambulance. La seule ambulance qui faisait la navette entre les postes de santé de Pata, Ngoudourou, Kéréwane et Saré Yoro Bouya Kolda est tombée en panne il y a bientôt 04 semaines », soutient-il.
 
Malgré les efforts du district sanitaire de MYF et des 4 postes de santé, il précise «  les pannes sont devenues insupportables  pour le comité de gestion et l’argent restant doit être préservé pour  les commandes de médicaments».

C’est pourquoi, dans le souci d’alléger les souffrances des populations, il lance un appel : « nous lançons un appel à toutes les  bonnes volontés dans un premier temps, à défaut de réparer l’actuelle ambulance, qu’elles nous aident à acquérir une nouvelle si possible... »

Issaga Barry, président du collectif de la jeunesse de Pata (Médina Yoro Foula) : « À défaut d’avoir une nouvelle ambulance, nous voulons la réparation de celle en panne dans l’urgence… Nos vies sont en sursis en ces temps de covid-19… »
Mercredi 27 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :