Ismaila Sarr, Ibrahima Niane et Krepin Diatta, le trio du futur proche

Le trio de footballeurs à vocation offensive constitué par Ismaïla Sarr (Rennes, France), Ibrahima Niane (Metz, France) et Krépin Diatta (Sarpsborg, Norvège), a démontré au cours de la saison 2017 sa capacité à imprimer sa marque aux équipes nationales, dans un avenir proche.


Ismaila Sarr, Ibrahima Niane et Krepin Diatta, le trio du futur proche
Du quasi anonymat de la Ligue 2 sénégalaise au FC Metz, dont l’académie Génération Foot est le prolongement au Sénégal, Sarr, natif de Saint-Louis du Sénégal, a marqué son territoire. Auteur d’une seconde partie de saison convaincante, au retour de la CAN 2017, dont il était le plus jeune footballeur, il en a profité pour rejoindre le Stade Rennais, en contrepartie de 15 millions d’euros (environ 10 milliards de francs CFA).

L’attaquant sénégalais de Rennes n’a joué que quelques matchs après son transfert, à cause d’une grave blessure. Il fait partie tout de même des joueurs qui comptent en Ligue 1 française.


Christian Gourcuff, l’entraîneur qui l’a fait venir du FC Metz, a été remercié par les dirigeants rennais, mais il n’y a pas de doute que le nouveau patron du banc, Sabri Lamouchi, doit compter sur la percussion d’Ismaïla Sarr pour ouvrir les défenses de l’élite française.

En sélection nationale, où il a commencé à prendre sa place, son retour dans le groupe de performance de Rennes est une bonne occasion de raviver la concurrence. 

Le "successeur" de Sarr à Génération Foot et au FC Metz, Ibrahima Niane, a eu une adaptation plus lente en Ligue 1 française. Le recordman (19 réalisations) des buts marqués en une saison en Ligue 1 sénégalaise commence son dur apprentissage du monde professionnel européen, mais sa dernière sortie avec le FC Metz, victorieux (3-1) de Montpellier (18ème journée de Ligue 1 française), prouve qu’il n’est pas loin d’en comprendre les us et coutumes.

La confiance chevillée au corps, le natif de Mbour sait qu’il lui reste beaucoup à faire. Mais dans une équipe du FC Metz où les cartes sont en train d’être redistribuées après l’arrivée du nouvel entraîneur, Frédéric Hantz, Niane doit savoir qu’il aura une belle carte à jouer.

D’ailleurs lors de la CAN 2017 des moins de 20 ans, la commission technique de la CAF a vu en lui un grain d’espoir, en le mettant dans l’équipe type de la compétition aux côtés de ses coéquipiers Mamadou Mbaye, Ousseynou Cavin Diagne et Krépin Diatta.

Diatta est le seul des joueurs sénégalais de cette CAN à avoir connu une fulgurante progression, en s’imposant dans l’élite norvégienne et en remportant le titre de meilleur Espoir de cette Ligue.

Diatta, qui est dans le trio de tête des meilleurs jeunes footballeurs de l’année 2017, selon la CAF, est dans le viseur des plus gros bras du football européen. Et des observateurs du football national lui président un bel avenir.

Pour certains, Krépin Diatta, auteur de huit buts et de sept passes décisives en championnat, de huit réalisations en 27 apparitions, toutes compétitions confondues, devait faire partie de la prochaine liste élargie du sélectionneur national, en perspective de la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet).

Ce ne sont pas les propositions qui manquent à ses conseillers, qui prennent le temps de lui choisir la meilleure destination.
Vendredi 22 Décembre 2017




Dans la même rubrique :