Invité par la FIFA à Londres le 23 septembre : Comment Aliou Cissé prépare son speech

Invité par la FIFA, le 23 septembre prochain pour débattre sur son modèle de gestion, au cours d’un séminaire, Aliou Cissé a fait une retraite spirituelle en France, si l'on en croit le journal Record. Avec son staff technique, il a concocté un document pour ce rendez-vous de Londres.


De retour de Madagascar, le 10 septembre dernier, après la 2ème journée des éliminatoires de la CAN 2019 (2-2), Aliou Cissé n’est pas rentré directement sur Dakar. Le sélectionneur national est resté à Paris pour rencontrer certains joueurs susceptibles d’intégrer son équipe. 

Le technicien en a aussi profité pour travailler pendant des jours sur le séminaire de la FIFA auquel il doit prendre part. Invité par l’instance dirigée par Gianni Infantino à une conférence d’évaluation du jeu après la Coupe du monde 2018, Cissé aura la lourde tâche de présenter sa méthode devant 221 directeurs techniques nationaux des associations membres ainsi que des experts techniques. Unique entraîneur africain convié, Aliou Cissé sera aux côtés du vainqueur de la dernière Coupe du monde, Didier Deschamps (France), Zlatko Dalic (Croatie), Gareth Southgate (Angleterre), Roberto Martinez (Belgique), Joachim Löw (Allemagne), Tite (Brésil), Stanislav Cheresov (Russie), Luis Enrique (Espagne) et Hajime Moriyasu (Japon). 

L’évolution du jeu aura une place de choix dans les plénières. Et, à l’image de ses pairs, Aliou Cissé aura la lourde charge d’expliquer sa façon de manager son équipe et de dérouler son jeu. Pour cela, le sélectionneur national a mis à profit son séjour français. Avec ses collaborateurs, aucun détail n’a été laissé au hasard. Il a peaufiné un document dans lequel tous les contours de son système se trouvent. De sa prise de fonction au dernier match contre Madagascar, rien n’a été laissé au hasard. 

En tout cas, le coach aurait fait un travail de titan. Rentré au Sénégal depuis avant-hier, lundi, Cissé continuera à jeter un coup d’œil sur son document afin de représenter valablement l’Afrique.
Même si son équipe n’a pas franchi le cap du premier tour aux dernières joutes continentales, la FIFA pense que, de toutes les équipes africaines, c’est celle du Sénégal qui aura le plus séduit.
Mercredi 19 Septembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :